Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Mes loisirs / Culture / Centre Marius Staquet / A l'affiche / Mâäk : Kojo
Actions sur le document
Mâäk : Kojo

Mâäk : Kojo

maaka

« Une interaction fascinante entre le jazz et la transe vaudou du Bénin. »
 

Cet été 2018 le collectif Mâäk fête ses 20 ans avec une tournée de ‘Kojo’, interaction fascinante entre le jazz et la transe vaudou du Bénin.

Depuis plusieurs années, les musiciens de Mâäk combinent percussion, chant et instruments à vent dans des projets qui mélangent tradition et improvisation. ALMAJMAÂ, ”Les Gnawa du Maroc” et DJEKOULOU avec “les chasseurs bambara du Mali”, étaient les premières rencontres du collectif Mâäk et des musiques de transe, traditionnelles africaines. Avec KOJO, ils se concentrent sur le Vaudou, la musique sacrée du Bénin.

 

Une des caractéristiques importantes de ce projet Vodoun est le respect pour l’identité artistique et pour l’intégrité musicale de chaque groupe, qui génère une curiosité entre deux cultures riches, mais différentes. Les compositions, qui peuvent aller du duo au tutti, sont spontanées, improvisées mais également orchestrées.

Kojo était en tournée en 2010 et 2012, et se produira à nouveau en 2018 pour célébrer les 20 ans de Mâäk !

 

Line-up:
Laurent Blondiau – trompette
Grégoire Tirtiaux – saxophone
Jeroen Van Herzeele – saxophone
Michel Massot – tuba/trombone
Adrien Lambinet – trombone
Bart Maris – trompette
+

Simplice Anato – percussions / danse / chant
Agla Chayemi Anagoko – percussions / danse / chant
Mahinou Kissinon Anagoko – percussions / danse / chant
Houedanou Anagoko – percussions / danse / chant
Vignon Maxime Anagoko – percussions / danse / chant
Jovence Joseph James – percussions / danse / chant
Bidossessi Stanislas Anagoko – percussions / danse / chant
Yiphun Chiem – danse
Sadky Goudou – stylisme / chant
+
Sam Mary – lumières