Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Ma ville / Administration / Environnement / Actualités / Le « Big Data » au service de la propreté publique
Actions sur le document

Le « Big Data » au service de la propreté publique

Le Ministre wallon de l’Environnement et de la Transition écologique Carlo DI ANTONIO a présenté la nouvelle application de géolocalisation des infrastructures de propreté publique (poubelles, cendriers de rue, WC publics,…) à destination des communes dans le cadre du Salon des mandataires.

« Pas assez de poubelles ! ». Le nombre insuffisant de poubelles est un argument régulièrement évoqué par le grand public pour expliquer le manque de propreté de nos rues.

Pour répondre à cette remarque, une enveloppe a été dégagée dès 2016 pour l’installation de 8.520 nouvelles poubelles publiques, cendriers et aspirateurs de rue en Wallonie.

Pour pouvoir en bénéficier, les communes intéressées ont dû réaliser un plan d’aménagement de leurs poubelles et cendriers de rue au moyen d’une application de géolocalisation mise gratuitement à leur disposition.

Après une phase-test pilotée par la Cellule Be WaPP, pour une Wallonie Plus Propre, avec l’aide d’utilisateurs communaux, la version améliorée de cette application est à présent disponible.

 

 

Une application à disposition des communes

« L’objectif de cette application est de permettre aux communes d’être plus efficaces dans le ramassage des poubelles publiques et dans la gestion des lieux où la malpropreté est récurrente, en offrant ainsi un meilleur service aux citoyens et une attention particulière à l'amélioration du cadre de vie », a expliqué Carlo DI ANTONIO lors de la présentation au Salon des Mandataires.

Pour les communes, les avantages de cette application sont nombreux :

  • Géolocaliser, rue par rue, les infrastructures de propreté publique ;
  • Avoir une vue globale de l’ensemble du matériel de propreté : poubelles, cendriers, mais aussi canisites, WC publics, bacs à compost, bulles à verre etc.
  • Répertorier les points noirs, ces endroits qui font régulièrement l’objet de dépôts sauvages.
  • Optimiser les parcours de collecte : en fonction de divers paramètres, comme le trafic, l’application calcule l’itinéraire le plus adapté.
  • Améliorer la gestion du matériel de propreté : l’application permet en effet une analyse fine des données. Combien d'infrastructures et de quel type? Est-ce suffisant ? Quelle est la meilleure fréquence de ramassage ? Le matériel est-il adapté ? ...

L’application est mise gratuitement à la disposition de toutes les communes wallonnes, qu'elles aient réalisé un plan d'aménagement de leurs infrastructures dans le cadre du subside ou non.

« L'objectif est que les 262 communes wallonnes utilisent l’Application propreté publique comme un support opérationnel leur permettant d’optimiser le service offert à la population», conclut Benoit Bastien, coordinateur de la Cellule Be WaPP.

Intéressé ? N'hésitez pas à contacter la Cellule Be WaPP pour de plus amples renseignements et un accès gratuit :

Alban Bouvy

Tél. 081 32 26 44

YWxiYW4uYm91dnlAYmV3YXBwLmJl

Source des informations sur : ce lien 

Sous mots clés standards