Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Le Refuge: communiqué de presse
Vous êtes ici : Accueil / Ma ville / Administration / Infos Ville / Le Refuge - Fedasil

Le Refuge: communiqué de presse

Communiqué de presse 22 mars 2019

MOUSCRON LE REFUGE

Ce mercredi 20 mars, Fedasil a officiellement informé Mme Brigitte Aubert, bourgmestre de la Ville de Mouscron avoir entamé les démarches pour augmenter la capacité d’accueil du Refuge à 862 résidents.

La capacité d’accueil actuelle du site est fixée à 250 résidents. L’augmenter nécessite donc une nouvelle mise en conformité incendie et panique.

Calculée sur base des normes de qualité propres à Fedasil, cette nouvelle capacité sollicitée devra dès lors être confrontée aux prescriptions incendie et panique qui seront émises par la Zone de Secours pour une telle occupation.

En partenariat avec la Zone de Secours de Wallonie Picarde, l’Administration veillera à ce que les demandeurs d’asile soient accueillis dans les conditions de sécurité adéquates.

En ce qui concerne la communication avec les riverains, forte de l’expérience positive en 2015, la Ville de Mouscron reconstituera prochainement le « Comité des riverains du Refuge » avec les personnes qui souhaitent intégrer cette démarche.

 



Communiqué de presse faisant suite à la RÉUNION RIVERAINS du 05-02-2019

Ce mardi 5 février 2019, Fedasil avait convié les riverains du Refuge à une réunion d’information à propos de la réouverture prochaine du centre d’accueil pour demandeurs d’asile.

Organisée au sein de l’école St-Exupéry à l’invitation de Fedasil, cette réunion a rassemblé une cinquantaine de riverains ainsi que la Bourgmestre Brigitte AUBERT, plusieurs échevins et conseillers communaux, et des représentants de l’administration communale et de la police locale de Mouscron.

Les représentants de Fedasil ont eu l’occasion de présenter, chiffres à l’appui, le fonctionnement de l’Agence Fedasil (Agence Fédérale pour l’Accueil des Demandeurs d’Asile), le contexte de l’asile en Belgique, les modalités d’accueil des demandeurs de protection internationale, et plus spécifiquement l’organisation du futur centre d’accueil qui ouvrira à la fin du mois de février sur le site du Refuge. La date précise de réouverture du centre n’est, à ce jour, pas connue.

Les échanges ont ensuite porté sur quelques questionnements des riverains (composition des résidents, nombre de résidents, prise en charge des frais médicaux, couvre-feu en soirée, intégration des enfants dans les écoles et occupation en période extra-scolaire, relancement du comité des riverains…), mais aussi (et surtout) sur la volonté de tous (riverains, autorités, bénévoles) que l’expérience soit aussi belle et enrichissante qu’elle le fut en 2015 et 2016 lorsque le centre d’accueil était géré par le partenaire privé Bridgestock.

La Ville de Mouscron et Fedasil ont confirmé leur volonté de travailler main dans la main, et de renouveler les partenariats qui avaient été mis en place en 2015. Les réunions de travail thématiques seront d’ailleurs prochainement programmées, tout comme les contacts avec le réseau associatif et les riverains.

Vous souhaitez manifester votre volonté d’intervenir au sein du Refuge en tant que bénévole ou d’intégrer le comité des riverains ? Vous pouvez d’ores et déjà adresser un mail à l’adresse aW5mby5tb3VzY3JvbkBmZWRhc2lsLmJl (Fedasil) ou c2VjdXJpdGVAbW91c2Nyb24uYmU= (Ville de Mouscron).
 

Reunion riverains



Chers riverains,
Comme vous l’avez certainement appris par les médias, Fedasil, l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile, ouvrira à nouveau en février 2019 un centre d’accueil sur le site de l’ancien Hôpital « Le Refuge » à Mouscron.

Fedasil y organisera l’accueil temporaire de personnes qui viennent de demander une protection internationale dans notre pays.

Depuis plusieurs jours déjà, Fedasil prépare le lieu afin d’y organiser rapidement l’accueil et l’accompagnement de 250 personnes. Dès l’ouverture du centre, une équipe de collaborateurs se relayera 24h/24 pour accompagner les résidents et assurer le bon fonctionnement de la structure d’accueil. 40 personnes seront recrutées pour assurer la gestion du centre.

Tout comme en 2015, nous vous tiendrons informés des évolutions concernant le site. Fedasil se préoccupe de la bonne intégration du centre. Si vous avez des questions ou des réclamations, vous pouvez toujours nous contacter par mail
(aW5mby5tb3VzY3JvbkBmZWRhc2lsLmJl).

Les différents services de la ville de Mouscron et Fedasil travaillent en étroite collaboration pour que cet accueil temporaire s’organise dans les meilleures conditions possibles.

Nous vous remercions d’avance pour votre compréhension.

Hervé Rigot, Directeur régional à Fedasil
Brigitte Aubert, Bourgmestre
Nathalie Blancke, Directrice Générale à la ville de Mouscron




ACCUEIL TEMPORAIRE DE DEMANDEURS D’ASILE À MOUSCRON

Pourquoi ouvrir un centre d’accueil maintenant ?
Depuis plusieurs mois, le nombre de places d’accueil disponibles ne suffit plus à accueillir le flux de personnes ayant demandé l’asile en Belgique. C’est pourquoi Fedasil a pris plusieurs initiatives, dont l’ouverture de centres temporaires à Lommel, Mouscron, Zaventem et Jambes.

Qui sera accueilli au centre d’accueil de Mouscron ?
Les personnes qui séjourneront au centre de Mouscron sont des personnes qui ont demandé une protection internationale (autrement dit l’asile) dans notre pays. Il s’agit de familles avec enfants, de couples ou encore de personnes dites isolées (majeures ou mineures).

Combien de temps séjourneront-ils au centre ?
Les résidents sont hébergés au centre le temps que leur demande soit examinée par les autorités compétentes. Une fois la procédure terminée, ils sont invités à quitter le centre.

De combien de personnes parlons-nous ?
Le centre accueillera dans un premier temps 250 personnes. La capacité pourra évoluer en fonction du contexte d’asile.

Les enfants du centre vont-ils à l’école ?
Comme tous les mineurs en Belgique, les enfants demandeurs d’asile ont l’obligation d’aller à l’école. Fedasil se concertera prochainement avec les écoles de la région pour assurer au plus vite la scolarisation des enfants.

Comment se déroule la vie dans le centre d’accueil ?
Les demandeurs d’asile reçoivent une aide matérielle. Il s’agit des besoins essentiels (un logement, des repas, un accès aux sanitaires, des vêtements et un accompagnement social et médical). Ils ne reçoivent pas d’aide financière.
Différentes activités sont mises en place au sein du centre pour permettre aux demandeurs d’asile de mettre à profit le temps passé au sein de la structure d’accueil : ateliers, cours, bibliothèque, sport, etc. Quatre mois après l’introduction de leur demande d’asile, et sous certaines conditions, les demandeurs d’asile peuvent demander un permis de travail.
Le centre de Mouscron est un centre d’accueil ouvert. Cela signifie que les demandeurs d’asile sont libres de quitter le centre. À leur arrivée, les résidents reçoivent le règlement d’ordre intérieur : les collaborateurs du centre s’assurent que les résidents respectent les différentes règles édictées.

En tant que riverain, m’est-il possible d’apporter une aide ?
Toute l’assistance professionnelle est coordonnée par Fedasil. Pour l’instant, l’accent est mis sur le démarrage du centre. Ensuite, nous lancerons un appel à bénévoles...

À Mouscron comme dans les autres centres d’accueil, Fedasil compte sur l’aide des bénévoles. Ceux-ci viennent donner des cours de langue, un coup de main pour la classe des devoirs, organisent un atelier ou prennent simplement le temps d’écouter les récits des demandeurs d’asile. D’une manière générale, l’aide des bénévoles nous permet d’améliorer la qualité de l’accueil et favorise l’intégration du centre auprès des habitants voisins.

Vous souhaitez en savoir plus ? Rejoignez-nous le mardi 5 février pour une réunion d’information sur l’ouverture du centre Fedasil. Le rendez-vous est fixé à 18h au complexe éducatif Saint-Exupéry, situé Avenue de la Bourgogne.

Des questions ? aW5mby5tb3VzY3JvbkBmZWRhc2lsLmJl - www.fedasil.be - www.facebook.com/FedasilMouscron
aW5mb0Btb3VzY3Jvbi5iZQ== - www.mouscron.be - www.facebook.com/villemouscron

Le flyer
 


 

Consécutivement au contact pris par Mme Maggie DE BLOCK, Ministre fédérale des Affaires sociales et de la Santé, et de l’Asile et la Migration, avec Mme la Bourgmestre Brigitte AUBERT, la Ville de Mouscron a été informée ce mercredi 09 janvier 2019 par Fedasil (Agence Fédérale pour l’Accueil des Demandeurs d’Asile) de la réouverture prochaine du centre d’accueil pour demandeurs d’asile sur le site du « Refuge » sis 39, rue du Couvent à Mouscron.

La Belgique enregistre depuis plusieurs mois une hausse des demandes d’asile. Dans ce contexte, Fedasil cherche des places d’accueil supplémentaires et saisit toutes les opportunités adéquates d’infrastructures, dont celle du Refuge de Mouscron.

Même si les modalités d’organisation de cet accueil doivent encore être définies et que la date précise d’ouverture du centre n’est à ce jour pas connue, le centre d’accueil devrait ouvrir fin janvier 2019 et héberger 250 résidents ; il sera géré par les services de Fedasil.

La Ville de Mouscron ne dispose à ce jour d’aucune information plus précise quant à la date d’ouverture du centre.

Dans ce contexte, elle veillera à tenir sa population informée ; les riverains ont été informés par courrier et seront d’ailleurs prochainement conviés à une réunion citoyenne organisée à ce sujet.

Les offres d’emplois nécessaires à la constitution de l’équipe professionnelle du centre seront diffusées à partir du vendredi 11 janvier 2019 sur le site internet de Fedasil (www.fedasil.be) et via le Forem (www.leforem.be).