Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Allocutions de Mme Brigitte Aubert, Bourgmestre

Allocutions de Mme Brigitte Aubert, Bourgmestre

Coronavirus - Questions - Réponses

 

VILLE DE MOUSCRON

 

Coronavirus (Covid-19)

 

Soucieuse du bien-être de chacun et chacune, il me semble opportun et important de partager un maximum d’informations au sujet du Coronavirus afin de se prémunir au mieux de tout risque de contamination.

Vous trouverez, ci-dessous, l’état actuel de la situation ainsi que les recommandations générales et spécifiques à appliquer.

Je vous invite à partager ces informations sans modération pour un suivi optimal.

Votre Bourgmestre,

Brigitte AUBERT


 

Allocution 1 (13/03) - 2  (16/03)3 (20/03) - 4 (24/03) - 5 (02/04) - 6 (10/04) - 7 (17/04) - 8 (30/04) - 9 (08/05) - 10 (15/05)

 

Allocution n°11 de Mme Brigitte Aubert, Bourgmestre - 05/06/2020

Mes chers concitoyens,

Je m’adresse à vous en ce vendredi 5 juin vers 17h00.

 

Je voudrais commencer par saluer tout le corps enseignant et les directions qui ont permis à nos écoliers un retour serein à l’école. Je suis sûre que nos enfants y trouvent le plein épanouissement et la camaraderie qui leur avait sans doute manquée pendant ces dernières semaines de confinement.

J’en profite pour souhaiter à nos étudiants tout le courage nécessaire et le plus vif succès pour la période d’examens qui a débutée.

 

Le Conseil National de Sécurité a annoncé ce mercredi 3 juin l’entame de la phase 3 du déconfinement à partir du lundi 8 juin prochain.

Une nouvelle fois, c’est le sens des responsabilités dont chacun fera preuve, dans un esprit de protection réciproque et mutuelle, qui forgera la réussite de cette étape.

Cette phase du déconfinement redonne aux libertés individuelles leur place centrale, renvoyant les interdictions au rang des exceptions.

 

Deux volets s’articulent dans cette nouvelle approche du déconfinement.

 

Le premier volet concerne les comportements individuels, pour lesquels la Première Ministre Sophie WILMES évoque 6 règles d’or que je vous rappelle : 

1. Le respect des mesures d’hygiène ;

2. La préférence donnée aux activités en extérieur ;

3. La protection des personnes à risque ;

4. Le respect des mesures de distanciation ;

5. L’élargissement de notre bulle sociale personnelle à 10 personnes, en plus du foyer familial ;

6. Et la possibilité de prendre part à des activités en groupe de 10 personnes maximum, au domicile ou en extérieur.

Le deuxième volet concerne le cadre réglementaire et les mesures spécifiques qui sont mis en œuvre pour la reprise d’un secteur ou d’une activité en particulier.

 

En ce qui concerne le secteur de l’Horeca, j’ai le plaisir de vous rappeler que nos établissements pourront à nouveau vous accueillir à partir de ce lundi 8 juin.

A mon initiative, un groupe de travail restreint s’est réuni cette semaine à ce sujet.

Cette reprise de l’HORECA devra se faire dans le respect des mesures suivantes :

 Une distance de 1m50 entre les tables ;

 Un maximum de 10 personnes par table ;

 Chaque client doit rester assis à sa propre table ;

 Les serveurs doivent porter un masque ;

 Tous les établissements doivent fermer à 01h00 au plus tard.

 

Une précision importante à ce sujet : le Règlement Général de Police de notre ville prévoit une fermeture des terrasses à minuit au plus tard.

 

En cette période particulière, une dérogation sera accordée pour qu’elles puissent rester ouvertes jusqu’à 01h00, mais dans le respect de la quiétude et du repos du voisinage.

Je précise encore que cette fermeture fixée à 01h00 vaut également pour les établissements bénéficiant habituellement d’une dérogation leur permettant d’ouvrir tardivement. Tout le monde devra fermer à 01h00.

 

Je vous ai précisé les règles générales. Mais sachez qu’il existe un protocole très précis, à l’attention des exploitants.

Il évoque distinctement d’autres mesures ou conseils organisationnels, comme par exemple : l’installation de parois en plexi si la distance d’1,50m entre les personnes est difficile à respecter, l’affichage des consignes de sécurité et d’hygiène, le nettoyage à chaud des verres, des couverts, la désinfection du mobilier entre chaque client, etc…

Afin de garantir une reprise sereine, sûre et réussie du secteur Horeca, j’invite tant les exploitants et le personnel des restaurants et cafés que la clientèle à respecter ces mesures.

J’insiste sur la responsabilité de chacun.

 

Mon ambition – et l’ensemble du Collège communal me rejoint sur ce point – reste d’aider, de soutenir ce secteur Horeca qui a été fortement impacté par les mesures de confinement imposées jusqu’ici.

Indépendamment des mesures budgétaires déjà annoncées, nous mettrons tout en œuvre pour faciliter la reprise des activités du secteur Horeca.

Entre autres, nous veillerons, par exemple, autant que possible et dans le respect des considérations sécuritaires, à permettre un agrandissement des terrasses de certains établissements, et à supprimer la redevance d’occupation du domaine public pour l’année 2020. Quand il est possible, cet élargissement des terrasses doit permettre à l’établissement de récupérer en extérieur une partie de la capacité d’accueil perdue à l’intérieur de l’établissement par respect des mesures sanitaires imposées.

 

Je vous annonce également la reprise du Marché du Terroir, qui se tiendra le jeudi 18 juin à la Rénovation Urbaine.

Le Hall du Terroir retrouve lui aussi ses horaires habituels et vous est donc accessible le mercredi de 13h00 à 19h00, le samedi de 10h00 à 12h00, et le jeudi soir, de 16h00 à 19h00.

 

En ce qui concerne les activités culturelles, sans public, elles peuvent reprendre dès maintenant dans le respect des mesures d’hygiène et de distanciation.

Même si l’idée reste d’éviter les rassemblements trop importants, les représentations avec public – y compris celles de notre cinéma « Forever » - pourront quant à elles reprendre à partir du 1er juillet, avec une limite de public autorisé de 200 participants assis maximum.

Le port du masque reste fortement recommandé.

 

En juin, les activités sportives et culturelles organisées et encadrées par un responsable sont limitées à 20 personnes.

A partir du 1er juillet, cette limite passera à 50 personnes toujours dans le respect des distances sociales.

 

En ce qui concerne le sport, à partir du 8 juin, les activités sportives sans contact pourront reprendre :

 tant en intérieur qu’en extérieur,

 tant pour les entrainements que pour les compétitions,

 et tant en amateur qu’à un niveau professionnel.

Certaines restrictions seront toutefois en vigueur.

Ainsi, les vestiaires et douches restent inaccessibles au public et les sports de contact tels que, par exemple, le judo, la boxe ou le foot devront se limiter à un entraînement dit « sans contact ».

Les salles de sport indoor et les espaces de fitness pourront rouvrir également.

Les piscines, saunas et centres de bien-être restent par contre fermés.

 

Toujours en ce qui concerne le sport, à partir du 1er juillet, et dans le respect des distances de sécurité et des protocoles établis, tout sera à nouveau permis, y compris la présence d’un public assis de maximum 200 personnes. Nous y reviendrons.

 

J’évoque maintenant les activités de loisirs et de détente :

 En ce qui concerne les activités sportives, culturelles, …, je vous renvoie aux modalités que je viens d’évoquer distinctement ;

 Les conférences, les parcs d’attraction et les plaines de jeux en intérieur… seront accessibles à partir du 1er juillet ;

 La reprise graduelle des traditionnelles fêtes de village et autres kermesses ne sera envisagée qu’à partir du 1er août ; 

 Enfin, les grands événements de masse restent quant à eux interdits jusqu’au 31 août.

 Cette phase 3 du déconfinement était largement attendue par tous en vue de l’organisation de la période estivale !

 Dès le 8 juin, vous pourrez partir en excursion pendant un ou plusieurs jours en Belgique.

 A partir du 15 juin, la Belgique rouvrira ses frontières vers et au départ de l’Union européenne, Royaume-Uni compris, mais aussi vers la Suisse, le Liechtenstein, l’Islande et la Norvège.

 Attention toutefois, chaque pays décide seul de l’ouverture ou non de ses frontières. Pour l’organisation éventuelle de vos vacances à l’étranger, je vous invite donc à vous mettre en contact avec les Affaires Etrangères de Belgique ou du pays de destination.

 Cela évitera les désagréments qui ont pu se produire le week-end dernier lorsque nos équipes ont retiré les blocs aux frontières pour permettre les déplacements transfrontaliers, annoncés par notre Ministre Peter DE CREM, alors que les autorités françaises ne les autorisaient pas encore.

 A ce stade, les conditions relatives aux voyages hors Europe doivent, quant à elle, encore être déterminées à la lumière de l’évolution des discussions au niveau européen.

 

En ce qui concerne les cultes, religieux ou philosophiques, ils peuvent reprendre à partir du 8 juin avec un maximum de 100 personnes présentes.

À partir du 1er juillet, ce nombre passe à 200 personnes maximum.

Les rites avec contact physique restent interdits.

Attention, je précise également qu’à partir du 1er juillet, les salles de fête pourront rouvrir mais en n’accueillant que 50 personnes maximum.

 

La phase 3 du déconfinement que j’ai évoquée ici marque une nette progression dans l’élargissement des contacts sociaux et la réorganisation des activités rassemblant des participants.

La réussite de cette étape cruciale repose sur notre civisme, notre responsabilité et notre souci de l’autre et de la collectivité.

Le déroulement de cette étape conditionnera également l’amorce, ensuite, des phases 4 et 5 de la stratégie du déconfinement, en fonction de l’évolution des conditions épidémiologiques liées au Covid-19.

Le virus et les risques sont toujours présents.

 

J’insiste sur ce point et en appelle à vous pour maintenir l’effort collectif qui a été mené jusqu’à présent par l’ensemble des Mouscronnois. Et je vous en remercie !

 

Avant de terminer, je vous rappelle encore que l’Administration communale poursuit la réouverture progressive de ses services au public.

A ce stade, l’accès aux services se fait toujours uniquement sur rendez-vous convenu préalablement.

 

Je vous précise que, depuis ce mardi 2 juin, nos antennes administratives de Luingne, Herseaux et Dottignies sont également accessibles sur rendez-vous.

Toutes les visites dans les locaux administratifs doivent toujours se faire dans le respect des distances de sécurité et des mesures d’hygiène.

Pour la sécurité de tous, chaque visiteur doit être porteur de son masque personnel, et se désinfecter les mains à l’entrée et à la sortie des bâtiments.

Des bornes de gel désinfectant sont à cet effet disposées aux différents accès des bâtiments.

 

Parce qu’un déplacement n’est pas toujours nécessaire, je vous rappelle également qu’en plus du téléphone, les démarches auprès des services Population, Etat Civil et Etrangers sont possibles via le e-guichet du site www.mouscron.be, et que nos services restent disponibles par mail ou par téléphone aux numéros de contact habituels.

 

Je vous annonce également que notre prochain conseil communal est programmé le lundi 22 juin à 19h.

Comme pour la séance du 25 mai, les élus communaux et la presse assisteront à la séance dans le respect des gestes barrières et des règles de distanciation physique.

Par contre, le public ne sera toujours pas autorisé à assister physiquement à la séance. Vous êtes donc cordialement invités à nous suivre en direct sur notre site internet, notre page facebook ou sur le site de NoTélé.

 

Dès ce lundi 8 juin, et pour autant que la taxe immondices ait été payée et que vous ayez réceptionné votre convocation de couleur bleue, vous pourrez récupérer vos sacs poubelles ou votre bon d’achat pour le hall du terroir sans rendez-vous, directement au bureau des stewards situé Passage Saint Barthélemy 37 à Mouscron.

Cela est également possible sur rendez-vous :

 Soit dans les antennes administratives de Luingne (en prenant rendez-vous au préalable au 056/33.27.10), de Herseaux (en prenant rendez-vous au 056/860.450) et de Dottignies (en prenant rendez-vous au 056/860.440) ;

 Soit au Service des taxes du Centre administratif, Rue de Courtrai 63 à Mouscron (en prenant rendez-vous au 056/860.346).

 

Enfin, tout comme au plus fort de la crise sanitaire, notre disponibilité reste maximale.

 

Si besoin, n’hésitez pas, contactez-nous :

 Au 0800.11.755 pour l’écoute et le soutien téléphonique ;

 Au 056/860.326 pour toute question relative au contexte sanitaire ;

 Au 056/860.323 pour tout besoin de soutien spécifique, pour faire part de votre bénévolat, et ou pour toute question relative aux masques et filtres qui vous ont été distribués.

 

Et pour terminer.

Continuez donc à prendre soin de vous.

Et surtout, continuez à prendre soin des autres.

Portez-vous bien !

 

Merci,

Brigitte AUBERT, votre Bourgmestre.

 

Allocution n°10 de Mme Brigitte Aubert, Bourgmestre - 15/05/2020

 

Mes chers concitoyens,

Je m’adresse à vous en ce vendredi 15 mai vers 15h30.

 

Ce mercredi 13 mai, le Conseil national de sécurité a validé l’enclenchement de la phase 2 du déconfinement à partir du lundi 18 mai prochain.

 

La reprise progressive des cours dans les écoles primaires et secondaires marquera cette phase.

Cette réouverture des écoles est accompagnée de conditions strictes d’organisation.

Chers élèves, chers parents, soyez rassurés. Toutes ces mesures seront respectées dans les écoles de l’entité et bien sûr durant l’accueil extra-scolaire.

Les directions, les enseignants et les éducateurs y ont travaillé sans relâche et je les en remercie. Je leur fais confiance pour faire de cette rentrée particulière un moment serein et propice à l’épanouissement des enfants.

Je vous remercie également, vous, parents, qui respecterez les mesures de sécurité lorsque vous viendrez déposer et rechercher vos enfants à l’école.

A ce stade, l’enseignement maternel restera quant à lui fermé.

En ce qui concerne l’enseignement supérieur, la fin d’année académique a été réorganisée.

 

La réouverture des commerces s’est enclenchée le lundi 11 mai dernier.

Depuis le début de la semaine, les agents de quartier de notre police locale vont au contact de chacun des commerçants.

Je les en remercie.

Avec eux, ils envisagent les modalités de fonctionnement adéquates pour permettre la reprise de leurs activités en toute sécurité, tant pour le personnel des commerces que pour la clientèle.

J’insiste, une nouvelle fois, sur la responsabilité des commerçants et des clients, pour que cette réouverture des commerces reste un succès.

À ce sujet, nous apposerons auprès de chaque noyau commercial de l’entité des affiches de rappel des mesures de sécurité en vigueur :

 Gardez une distance minimale de 1,5m entre les personnes ;

 Désinfectez-vous les mains en entrant et en sortant des commerces ;

 Favorisez les paiements par carte ou sans contact ;

 Limitez votre temps de présence dans les commerces à 30 minutes ;

 Et privilégiez autant que possible le port du masque.

 

A partir du lundi 18 mai, les coiffeurs, les esthéticiennes et autres métiers de contact pourront également reprendre leurs activités. Cela devra toutefois se faire dans le respect de plusieurs mesures :

 La prise de rendez-vous préalable ;

 Le port du masque ou d’une autre protection couvrant la bouche et le nez, tant pour le commerçant que pour le client ;

 Et le respect des distances de sécurité entre les clients.

 

Je vous annonce la reprise du marché hebdomadaire dès mardi prochain au centre-ville de Mouscron, en plus de ceux restés actifs sur Dottignies, Herseaux, Luingne et le samedi matin au centre-ville.

Les modalités d’organisation ont été revues par les équipes communales afin de garantir la sécurité de tous.

Ainsi :

 le nombre d’échoppes sera limité ;

 les emplacements seront espacés ;

 les allées seront réaménagées ;

 et un sens de circulation sera instauré.

Chaque commerçant portera un masque.

Sur chaque marché se tenant sur notre territoire communal, chaque personne souhaitant profiter du marché devra également porter son masque personnel, et se désinfecter les mains au gel hydroalcoolique aux différents emplacements qui seront prévus à cet effet.

Merci de respecter scrupuleusement ces consignes !

 

Les entraînements sportifs en plein air et en club pourront reprendre à partir de ce lundi 18 mai.

Les groupes devront cependant être composés d’au maximum 20 personnes et être accompagnés d’un entraîneur.

Les mesures de sécurité devront être assurées par les clubs et évidemment respectées par les sportifs.

Dans l’attente des directives détaillées qui seront émises par le Gouvernement et les fédérations sportives spécifiques, nos clubs s’y préparent activement !

 

En ce qui concerne les cérémonies de mariage et les funérailles, qui étaient jusqu’ici organisées dans la stricte intimité familiale, à partir du lundi 18 mai, elles pourront désormais se dérouler en présence de 30 personnes.

Evidemment toujours dans le respect des distances de sécurité et sans réception à l’issue de la cérémonie.

 

Les différentes évolutions que j’ai évoquées ici auront un impact considérable sur les contacts interpersonnels.

Elles doivent se réaliser avec toute la responsabilité et le civisme qu’elles requièrent.

J’en appelle à vous, chers citoyens, pour que ces étapes soient couronnées de succès et permettent ainsi la progression du déconfinement annoncé.

Ce sont en effet notre solidarité et notre responsabilité qui permettront d’envisager une reprise graduelle des activités touristiques, de l’Horeca, des activités culturelles et sportives de plus grande ampleur, des stages et camps d’été, des manifestations et événements de tailles diverses, ainsi que, de manière générale, l’élargissement des contacts sociaux.

Malheureusement, toute manifestation à caractère culturel, sportif, touristique ou récréatif reste interdite jusqu’au 30 juin minimum, et jusqu’à nouvel ordre.

J’ai bon espoir que ce soit pour mieux se retrouver ensuite, dans le respect de toutes les conditions qui garantiront la santé et la sécurité de chacun.

 

Je l’ai annoncé la semaine dernière, nos infrastructures culturelles ne vous oublient pas !

Le Musée de Folklore « Vie Frontalière » et le Centre d’interprétation « Marcel Marlier, dessine-moi Martine » rouvriront leurs portes aux visiteurs dès le mardi 19 mai.

Attention, les visites se feront uniquement sur réservation préalable, et le paiement électronique sera le seul mode de paiement accepté. Pour obtenir davantage de renseignements concernant les mesures d’hygiène et de sécurité ou concernant les heures d’ouverture, n’hésitez pas à prendre contact via les sites internet, par mail ou par téléphone.

 Pour le Musée de Folklore :

o site internet : www.musee-mouscron.be

o mail : bXVzZWUuZm9sa2xvcmVAbW91c2Nyb24uYmU=

o téléphone : +32 (0)56/860.466

 Pour le Centre d’interprétation Marcel Marlier :

o site internet : www.centremarcelmarlier.be

o mail : Y2VudHJlbWFyY2VsbWFybGllckBtb3VzY3Jvbi5iZQ==

o téléphone : +32 (0)56/392.490

 

Dans le cadre de l’opération pour l’enfance « Capsules vidéo – la Culture à distance face à l’épidémie », le Musée de Folklore « Vie Frontalière », le Centre d’interprétation « Marcel Marlier, dessine-moi Martine » et le Centre Marius Staquet présenteront tout prochainement sur les réseaux sociaux des vidéos destinées aux enfants qui ne pourront pas reprendre le chemin de l’école.

Ces vidéos offriront aux écoliers, familles et enseignants des activités pédagogiques et ludiques sur diverses thématiques.

Elles devraient pouvoir être diffusées dès l’Ascension…

Des informations complémentaires peuvent être obtenues auprès des différents services via les sites internet, par mail ou par téléphone.

 

Comme évoqué précédemment, les bibliothèques restent fonctionnelles sur le principe du « take-away » et selon les modalités qui vous ont été rappelées précédemment :

 Commande préalable par téléphone ou internet ;

 Commande récupérée à l’extérieur des bâtiments ;

 Et restitution des documents empruntés soit à la bibliothèque de Mouscron, soit à la bibliothèque de Dottignies.

 

En ce qui concerne les déplacements transfrontaliers, à ce jour, seuls les déplacements suivants sont autorisés :

 pour le travail sur base d’une attestation de l’employeur,

 pour la garde des enfants en matière de coparentalité,

 pour le soin aux personnes vulnérables,

 pour le soin aux animaux,

 pour reprendre sa scolarité,

 pour les soins médicaux non accessibles en Belgique, sur base d’un justificatif.

Les déplacements transfrontaliers pour effectuer des courses, des activités de loisirs ou pour les retrouvailles familiales plus larges sont par contre toujours interdites.

Je comprends nos nombreuses familles franco-belges qui sont impatientes de se retrouver, mais je leur demande donc encore un peu de patience, par respect pour les mesures sanitaires en vigueur de part et d’autre de la frontière.

 

Ce jeudi 14 mai, après plusieurs jours de préparation, les équipes communales ont entamé la distribution des masques vers l’ensemble de la population mouscronnoise.

Cette démarche représente un total de près de 63.000 masques à faire parvenir à plus de 25.000 foyers et 20 structures collectives, dans près de 700 rues aux quatre coins de l’entité.

Je vous demande encore un peu de patience, car il s’agit d’une tâche conséquente, à laquelle s’attache plus de 130 bénévoles et membres du personnel communal. Je les félicite pour leur travail et les remercie.

La distribution est répartie sur plusieurs jours, et s’étalera jusqu’au 19 mai prochain dans les différents quartiers de l’entité.

 

Dans son enveloppe, chaque ménage trouvera 1 masque par citoyen domicilié à l’adresse.

Ces masques disposent de 3 épaisseurs et peuvent donc être utilisés sans filtre.

Cependant, si vous souhaitez confectionner vous-mêmes des masques supplémentaires, vous trouverez également dans l’enveloppe 2 filtres qui peuvent aider à la confection.

Voici le modèle qui doit être intégré dans la confection de vos masques, pas dans les masques que nous vous distribuons.

Si vous souhaitez nous contacter pour obtenir davantage de filtres ou pour toute question relative aux masques, merci de vous adresser au 056/860.323.

Les équipes communales apporteront à chaque situation le suivi adéquat.

Le bon usage du masque n’est pas simple, mais il est primordial pour constituer une barrière efficace contre le virus.

Imprégnez-vous des modalités d’utilisation qui vous seront transmises et diffusées par les différents médias.

Je le rappelle, le port du masque est une mesure complémentaire aux « gestes barrières », qui restent essentiels pour limiter la propagation du virus :

1. Se laver les mains régulièrement ;

2. Tousser et éternuer dans son coude ;

3. Ne pas se toucher le visage ;

4. Respecter une distance de 1,5m entre les personnes ;

5. Rester le plus possible chez soi, et surtout si l’on est malade ;

6. Et porter un masque lorsque c’est obligatoire ou conseillé.

 

Le déconfinement est amorcé, nous entamerons lundi sa phase 2.

La phase 3 ne sera pas enclenchée avant le 8 juin et elle sera suivie d’autres phases afin d’aller vers une reprise des habitudes de manière très progressive. 

Cela concerne la suite de la reprise du secteur sportif et culturel, du tourisme, des cafés et restaurants.

 

Tenant compte de l’évolution de la situation, le déconfinement doit se mener de manière graduelle, avec la conscience, le civisme et la solidarité ainsi que la responsabilité dont vous, citoyens, pouvez faire preuve.

Ce vendredi 15 mai est la « Journée internationale des Familles ».

La famille est la cellule de base de la société. Elle doit être porteuse de bonheur, de sérénité, et d’amour. Elle doit permettre à chaque citoyen de trouver un soutien et une réponse à chaque difficulté rencontrée.

Je vous souhaite à tous, chers citoyens, l’épanouissement au sein d’une famille heureuse.

 

 

Continuez donc à prendre soin de vous.

Et surtout, continuez à prendre soin des autres.

 

Comme je le dis chaque fois, face à cette situation, soyons citoyens, soyons solidaires et responsables.

Nous sommes à vos côtés.

Ensemble, nous sommes plus forts.

 

Merci,

Brigitte AUBERT, votre Bourgmestre.


 

Allocution n°9 de Mme Brigitte Aubert, Bourgmestre - 08/05/2020

 

Mes chers concitoyens,

Je m’adresse à vous en ce vendredi 08 mai à 14h00.

Ce mercredi 06 mai 2020, le Conseil National de Sécurité, éclairé par les experts, a donné son feu vert pour le lancement d’une nouvelle phase du déconfinement.

Cette validation repose sur des critères objectifs, à savoir :

 le nombre d’hospitalisations par jour ;

 la tendance moyenne à la baisse de ces hospitalisations ;

 le nombre de lits occupés en soins intensifs ;

 ainsi que le testing et le suivi des personnes malades et de leurs contacts.

 

La phase 1B commencera le lundi 11 mai prochain, et permettra un élargissement supplémentaire des contacts sociaux.

De manière anticipée, à partir de ce dimanche 10 mai, chaque foyer pourra accueillir jusqu’à 4 personnes, toujours les mêmes.

Cette rencontre se fera :

 dans le respect des distances de sécurité ;

 de préférence dans le jardin ou sur la terrasse ;

 et dans le respect de la vulnérabilité des personnes plus âgées ou fragiles.

Les Mamans pourront donc être fêtées en bonne compagnie !

Le 11 mai prochain signe également la réouverture des commerces.

Tous les commerces et services pourront reprendre leurs activités, à l’exception du secteur Horeca et des métiers de contact ne relevant pas des soins médicaux ou para-médicaux, qui restent quant à eux pour l’instant fermés.

Si je me réjouis de cette réouverture des commerces, tant pour les gérants que pour la clientèle, je compte également sur la responsabilité et le civisme dont chacun doit faire preuve pour que cette dynamique commerciale reprenne en toute sécurité, et dans le respect, surtout, des directives émises par le Gouvernement fédéral :

 Les distances de sécurité de minimum 1,5m entre les personnes seront respectées, tant à l’intérieur du commerce, que dans les files d’attente, sur les trottoirs et les parkings ;

 Le nombre de clients à l’intérieur de chaque commerce sera limité à 1 client par 10m² ;

 Les paiements par carte et sans contact seront privilégiés ;

 Chaque client limitera son temps de présence dans le magasin à 30 minutes maximum ;

 Chaque client fera ses courses seul (sauf s’il a besoin d’une aide spécifique ou s’il se présente avec ses enfants de moins de 18 ans) ;

 Chaque client portera idéalement un masque pour se couvrir la bouche et le nez ;

 Chaque client respectera les consignes d’hygiène instaurées par le commerçant, notamment en ce qui concerne la désinfection des mains ou les essayages de vêtements par exemple ;

 Enfin, la règle restant que les déplacements sont limités, les citoyens veilleront à se rendre dans les commerces les plus proches de leur domicile ou de leur lieu de travail.

J’insiste sur la responsabilité de tous, commerçants et clients, dans la réussite de cette étape de déconfinement.

Puisse vos activités reprendre avec tout le succès que vous espérez.

La réouverture des marchés a été évoquée. Je vous précise toutefois qu’elle ne sera pas envisagée avant le 18 mai.

Il en est de même pour les centres de bien-être et de coaching sportif, qui restent pour l’instant fermés. J’insiste.

Je l’ai dit, l’Horeca et les métiers de contact ne sont pas non plus concernés par cette réouverture. Les cafés, bars, restaurants, salons de coiffure et d’esthétique… restent pour l’instant fermés.

J’adresse à ces commerçants mon plus vif soutien.

Face à l’impact considérable du confinement sur l’économie, les indépendants, start-ups et entreprises doivent prendre de nombreuses dispositions pour assurer sinon la survie de leur activité, au moins sa continuité pendant cette crise sanitaire.

Beaucoup de questions vous préoccupent : quelles sont les aides dont je peux bénéficier ? Quelles sont les conditions à remplir pour y avoir droit ? A qui dois-je m’adresser ? ...

Je vous informe également que les structures partenaires se concertent sans relâche et sont à votre disposition pour toute question ou tout soutien dont vous pourriez bénéficier.

Sachez que de nombreux points de contact sont à votre disposition pour tenter d’y répondre avec vous. N’hésitez pas à prendre contact avec Entreprendre.Wapi, l’IEG, l’UCM, la Gestion Centre-Ville, ou encore la Cellule de Développement Commercial. Ces partenaires sont là pour vous aider.

Les lieux festifs, récréatifs, culturels et touristiques restent eux aussi fermés.

Cependant, nos infrastructures culturelles ne vous oublient pas !

Différentes capsules-vidéos vous seront prochainement accessibles via différents canaux. Elles vous présenteront, par exemple, les techniques d’illustration des personnages du Centre Marcel Marlier « Dessine-moi Martine », les lignes d’architecture du Musée de Folklore, la découverte des infrastructures du Marius Staquet et de son histoire, …

En ce qui concerne la Bibliothèque, le système du « take-away » instauré pour l’emprunt de livres (et uniquement pour des livres) reste effectif.

 Les lecteurs contactent par téléphone la bibliothèque concernée pour communiquer les ouvrages sollicités, ou passent leur commande à l’adresse YmlibGlvdGhlcXVlQGJpYmxpb3RoZXF1ZS1tb3VzY3Jvbi5iZQ== ;

 Les commandes sont préparées et déposées à l’extérieur des bâtiments, et peuvent ensuite être retirées selon l’horaire communiqué par le personnel de la bibliothèque.

 Pour restituer les documents empruntés, il est désormais possible de se rendre soit à la bibliothèque de Mouscron, du lundi au vendredi de 14h00 à 18h00, soit à la bibliothèque de Dottignies du mercredi au vendredi de 14h00 à 18h00.

L’Administration communale réouvrira également progressivement ses services au public mais uniquement sur rendez-vous convenu préalablement.

Toutes les visites au sein du centre administratif se feront dans le respect des distances de sécurité et des mesures d’hygiène.

Chaque visiteur devra se présenter muni de son masque personnel.

De plus, des bornes de gel désinfectant seront disposées aux accès afin de permettre la désinfection des mains à l’entrée et à la sortie des bâtiments.

A ce stade, les antennes communales restent fermées.

Notre disponibilité reste maximale.

Si besoin, contactez-nous :

 Au 0800.11.755 pour l’écoute téléphonique et le soutien. N’hésitez pas ;

 Au 056/860.326 pour toute question relative au contexte sanitaire ;

 Au 056/860.323 pour tout besoin de soutien spécifique, pour faire part de votre bénévolat, ou pour toute question relative aux masques qui vous auront été distribués ;

Je vous renvoie également vers les différents numéros utiles répertoriés dans la brochure « Edition spéciale – Covid » que vous venez de recevoir.

Je vous annonce également notre premier conseil communal d’après confinement.

Il est programmé le lundi 25 mai à 19h.

Préalablement, les conseillers communaux tiendront également une commission à huis clos dès ce lundi 18 mai.

Pour la séance du 25 mai, les élus communaux et la presse assisteront à la séance dans le respect des gestes barrières et des règles de distanciation physique.

Par contre, le public ne sera pas autorisé à assister physiquement à la séance.

Comme depuis plusieurs mois, chaque citoyen est invité à nous suivre en direct, comme à présent, sur notre site internet, notre page facebook ou sur le site de NoTélé.

 

Le Conseil National de Sécurité l’a annoncé : dans la gestion de la crise sanitaire liée au coronavirus, le port du masque jouera un rôle primordial dans la démarche de déconfinement initiée depuis le 4 mai 2020 sur le territoire national.

Les « gestes barrières » restent essentiels pour limiter la propagation du virus :

1. Se laver les mains régulièrement ;

2. Tousser et éternuer dans son coude ;

3. Ne pas se toucher le visage ;

4. Respecter une distance d’1,5m entre les personnes ;

5. Rester le plus possible chez soi, et surtout si l’on est malade ;

6. Et porter un masque lorsque c’est obligatoire ou conseillé.

S’il est bien utilisé, le port du masque par les citoyens constitue effectivement une barrière complémentaire.

Il doit couvrir la bouche et le nez.

Il doit être changé toutes les 8h, voire toutes les 4h en cas d’utilisation continue.

 

Le Conseil National de Sécurité et le Gouvernement fédéral ont émis plusieurs directives en ce qui concerne les circonstances dans lesquelles le port du masque s’applique.

 Le port du masque est obligatoire :

o dans les transports en commun (en ce compris les quais de gare, arrêts de bus, aéroports…) ;

o à l’école pour le personnel enseignant et les enfants de 12 ans et plus, ainsi que pour les parents ;

o sur le lieu de travail lorsque les distances de sécurité ne peuvent être respectées (minimum 1,5m entre les personnes).

 

 Le port du masque est recommandé :

o dans les lieux publics fortement fréquentés : espaces publics, espaces verts, magasins, etc…

o chaque fois que les distances de sécurité ne peuvent être respectées.

Comme annoncé, je vous confirme que les équipes communales feront parvenir au domicile de chaque citoyen un masque par citoyen résidant à cette adresse.

Dépendante des arrivages de masques auprès de la Zone de Secours de Wallonie Picarde, la distribution des masques pourra être assurée sur Mouscron, Dottignies, Herseaux et Luingne entre le 12 mai et le 18 mai prochains.

Les masques seront accompagnés d’un rappel des consignes de bonne utilisation (comment le porter, comment l’enlever, comment l’entretenir, …).

Pour toute question concernant ces masques qui vous auront été distribués, vous pourrez prendre contact avec l’Administration au 056/860.323.

 

Sur demande du Gouvernement fédéral, nous joindrons également deux filtres.

Ceux-ci ne doivent pas être insérés dans les masques qui vous seront distribués puisqu’ils ont déjà un filtre. Mais ils peuvent être utilisés lors de la confection de masques de confort par vos soins.

Des filtres supplémentaires pourront également être sollicités ultérieurement en prenant contact avec notre Administration au 056/860.323.

Pour prendre connaissance des consignes de confection des masques en tissu, nous vous invitons à consulter le site internet www.faitesvotremasquebuccal.be.

Le bon usage du masque n’est pas simple, mais il est primordial pour constituer une barrière efficace contre le virus.

Imprégnez-vous des modalités d’utilisation qui vous seront transmises et diffusées par les différents médias.

J’ai à ce sujet une attention particulière aux personnes en situation de handicap, aux personnes sourdes ou malentendantes, et aux malvoyants.

Le port du masque compliquera certains aspects de votre quotidien, et pourrait même être un poids supplémentaire, sachant qu’il existe des masques transparents.

Accordez la priorité aux gestes barrières.

Restez chez vous autant que possible, respectez les distances de sécurité et, quand cela est nécessaire ou obligatoire, portez le masque.

Les modalités d’utilisation et d’entretien du masque peuvent vous être présentées autrement ; des tutoriels existent.

Et je rappelle le point « HandiContact » de l’Administration communale est à votre disposition au 056/860.323 si vous avez besoin d’aide.

 

Aujourd’hui, le 8 mai, nous commémorons le 75ème anniversaire de la Victoire.

Nous commémorons les héros de la Seconde Guerre mondiale.

Une guerre qui a coûté la vie à 60 millions de personnes, dont quelque 90.000 en Belgique.

Afin de leur rendre hommage dans le respect des mesures sanitaires en vigueur, je déposerai personnellement des gerbes cet après-midi devant les monuments aux morts des différentes entités communales. 

Des cérémonies avaient été envisagées pour fêter cet anniversaire dignement. Elles seront organisées en temps utile, quand les mesures en vigueur le permettront.

 

Le 17 mai prochain est la journée de lutte contre les discriminations homophobes et transphobes.

Pour l'occasion, le drapeau arc-en-ciel a été hissé devant le centre administratif.

Cet acte symbolique montre que peu importe son orientation sexuelle, son identité, son expression de genre ou encore ses caractéristiques sexuelles, notre ville respecte et accueille chaque citoyenne, chaque citoyen sans aucune discrimination.

 

Le déconfinement progressif entrainera de facto une augmentation des déplacements.

Comme l’a dit notre Première Ministre Sophie WILMES, « le retour à une forme de normalité est à portée de mains », mais « la clé du succès du déconfinement, c’est le sens des responsabilités du citoyen ». 

J’insiste sur ce point, et je vous fais confiance.

Les étapes successives et graduelles doivent être menées avec conscience, civisme, solidarité, et surtout responsabilité.

 

Enfin, ce dimanche 10 mai, nous fêterons les Mamans.

Cette fête aura une saveur toute particulière, puisqu’elle symbolise l’amorce des retrouvailles familiales. Ce cercle familial sera cette année restreint, et nous devrons, encore !, respecter les mesures d’hygiène et de distanciation.

Je souhaite à toutes les Mamans, les mamies, toutes les grands-mères, toutes les « mamans de cœur » et les mamans spirituelles, une joyeuse « Fête des Mères » !

Prenez soin d’elles ! Elles le méritent tant !

 

Et pour terminer.

Continuez donc à prendre soin de vous.

Et surtout, continuez à prendre soin des autres.

 

Comme je le dis chaque fois, face à cette situation, soyons citoyens, soyons solidaires et responsables.

Nous sommes à vos côtés.

Ensemble, nous sommes plus forts.

 

Merci,

Brigitte AUBERT, votre Bourgmestre.

 


 Allocution n°8 de Mme Brigitte Aubert, Bourgmestre - 30/04/2020

 

Mes chers concitoyens,

Je m’adresse à vous en ce jeudi 30 avril à 16h40.

 

Depuis le 12 mars, une série de mesures ont été imposées aux citoyens afin de freiner, tous ensemble, la propagation du COVID-19 dans notre pays.

Ce sont 7 semaines de sacrifice, 7 semaines de restriction de nos libertés.

Je salue le courage et la solidarité de chaque citoyen de notre entité qui contribue à cet effort.

 

La vigilance reste de mise et cet effort doit être poursuivi coûte-que-coûte.

 

Au niveau local, certains d’entre vous ont peut-être constaté dans la presse que le nombre de personnes diagnostiquées positives au Covid-19 sur le territoire mouscronnois a augmenté ces deux dernières semaines.

Cette hausse peut s’expliquer par un testing plus fréquent dans nos nombreuses maisons de repos.

L’hôpital a été consulté à ce sujet. Il nous confirme que la situation est restée stable de son côté. Cette augmentation ne s’est donc pas fait ressentir chez eux.

 

De manière chiffrée, voici la situation au niveau local.

A ce jour, 233 personnes ont été testées positives au Covid-19 au sein de l’entité.

Cela veut dire que, parmi nos plus de 59.600 habitants, 0,39% ont été ou sont actuellement atteints du virus.

 

En ce qui concerne la situation sanitaire au sein du centre d’accueil pour demandeurs d’asile « le Refuge », contrairement à ce qui peut circuler sur les réseaux sociaux, je vous confirme que nos équipes restent particulièrement attentives et que la collaboration est optimale.

Notre objectif commun est de garantir, au mieux, l’équilibre délicat entre la situation sanitaire du centre et la sécurité sur site et aux abords.

Je me tiens à la disposition de toute personne qui souhaiterait faire part de difficultés rencontrées à ce sujet.

Quotidiennement, un état des lieux de la situation sanitaire nous est transmis par la direction du Refuge.

Actuellement, une dizaine de personnes sont en isolement. Aucune personne n’est hospitalisée et aucun décès n’est à déplorer parmi les résidents du Refuge.

 

De manière générale, la situation sanitaire à Mouscron est donc sous contrôle. Continuons néanmoins à respecter scrupuleusement les mesures en vigueur afin que notre hôpital puisse continuer à assurer ses missions.

La situation de notre commune étant ainsi posée, il faut noter que les indicateurs généraux scrutés au niveau national par les experts sont encourageants.

Le nombre d’hospitalisations journalières diminue et la courbe des décès liés au virus s’aplatit.

 

Eclairé par ces informations, le Conseil National de Sécurité a annoncé, le vendredi 24 avril dernier, les modalités pratiques qui amorceront la sortie progressive du confinement à partir du lundi 4 mai.

Cette décision a d’ailleurs été confirmée hier soir, via communiqué de presse, par la Première ministre, Sophie Wilmès.

 

Plusieurs échéances sont annoncées ; elles restent toutefois dépendantes de l’évolution de la situation réelle et conditionnées au respect des mesures d’hygiène et de distanciation.

• A partir du 04 mai seront permis : le redémarrage progressif des entreprises, l’activité physique en extérieur avec 2 amis, ainsi que la réouverture des commerces de tissu et merceries en vue de la fabrication de masques.

• A partir du 11 mai : sous conditions, tous les commerces et tous les services pourront reprendre leurs activités : les fleuristes, les car-washs, les magasins de vêtements, les électro-ménagers, les parfumeries, les magasins de meubles, de jouets, les photographes… C’est la réouverture généralisée des commerces qui s’amorcera donc à partir du 11 mai. Elle ne concernera toutefois malheureusement pas encore l’HORECA ni les services impliquant un contact physique avec la clientèle (tels que les esthéticiennes et les coiffeurs… que nous attendons tant).

• A partir du 18 mai, et tenant compte d’une évaluation approfondie de la situation :

o les réunions de famille et rencontres de plus de 2 personnes pourraient se tenir ; cela implique également que les mariages et funérailles pourraient s’organiser en plus large comité ;

o des excursions de maximum 1 journée en Belgique pourraient également être envisagées ;

o et les professions impliquant des contacts physiques, comme les salons de coiffure et d’esthétique, pourraient reprendre sous certaines conditions qui doivent encore être déterminées.

• A partir du 18 mai également, certains écoliers et élèves reprendraient progressivement le chemin de l’école. On s’en réjouit ! Ce sont les 6èmes primaires, ainsi que les 6èmes et 7èmes secondaires qui seraient les premiers à rejoindre les bancs de l’école, dans des conditions très strictes (4m² par élève, 8m² par enseignant, maximum 10 élèves par classe, des temps de récréation adaptés, …).

A partir du 25 mai, les élèves de 1ères et 2èmes primaires et les 2èmes secondaires reprendraient également les cours.

Les enseignants et directions se mobilisent activement pour que cette réouverture des écoles puisse se faire dans le respect des modalités d’organisation et d’hygiène émises par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ils ont tout mon soutien et mes encouragements.

Les gardes d’enfants et l’accueil extrascolaire dans les écoles sont maintenus et accueilleront également les enfants qui ne doivent pas reprendre les cours mais pour lesquels les parents n’ont pas de solution de garde.

Les crèches n’ont, quant à elles, jamais fermé.

Les différentes équipes se préparent toutefois à accueillir un nombre d’enfants plus élevé. Elles veilleront au strict respect des normes imposées par l’ONE et des mesures d’hygiène renforcées.

Notez encore que l’enseignement artistique à horaire réduit ne reprendra pas d’ici le 30 juin. L’académie reste fermée.

• Enfin, le Conseil National de Sécurité évalue continuellement la situation mais ne se prononce pas, pour l’instant, sur la réouverture des restaurants et cafés, des voyages en Belgique ou à l’étranger, des événements de petite ampleur en plein air, des loisirs collectifs, des attractions touristiques ainsi que des camps et stages d’été organisés pour la Jeunesse. Il est par contre confirmé que ces différents domaines d’activités ne reprendront pas avant le 08 juin prochain.

 

Je l’ai dit précédemment, la vigilance reste de mise.

Appliquez les « gestes barrières » :

1. Lavez-vous régulièrement les mains ;

2. Toussez et éternuez dans votre coude ;

3. Ne touchez pas votre visage ;

4. Gardez une distance de 1,5m entre les personnes ;

5. Restez le plus possible à la maison ! Et restez chez vous si vous êtes malade.

6. Portez un masque dans les transports en commun, et dans l’espace public quand vous ne pouvez pas respecter les distances de sécurité.

Plus que jamais, ces quelques règles restent d’application.

 

Vous êtes nombreux à vous poser, à nous poser des questions sur le port du masque en tissu, le masque dit « de confort », mais aussi sur son approvisionnement pour chaque citoyen.

Le port du masque jouera un rôle primordial dans la mise en œuvre progressive du déconfinement.

Se couvrir la bouche et le nez fera partie des bonnes pratiques, qu’il s’agisse de porter un masque dit « de confort » ou une protection alternative (une écharpe ou un bandana par exemple).

A partir du 4 mai prochain, cette pratique sera d’ailleurs fortement recommandée dans l’espace public, et obligatoire dans les transports en commun pour les usagers de plus de 12 ans, mais aussi sur les lieux de travail lorsque le respect des distances de sécurité n’est pas possible.

J’insiste toutefois : porter un masque de confort n’est pas une protection suffisante si elle ne s’envisage pas dans le cadre du respect des distances de sécurité, des mesures d’hygiène et des gestes barrières que je viens de rappeler.

 

Pour nous, la Santé a toujours été, est et restera une priorité. Il en va de même lorsqu’il s’agit d’envisager l’approvisionnement en masques de la population.

Que chacun soit à nouveau rassuré. Je le redis : la Ville assurera l’approvisionnement pour chaque citoyen qui devra porter un masque.

Cet approvisionnement sera garanti, gratuit et distribué à bon escient et en temps opportun.

La Ville de Mouscron a rejoint le marché groupé lancé par la Zone de Secours de Wallonie Picarde.

Pour l’ensemble des territoires partenaires, ce sont plus de 310.000 masques qui seront ainsi acquis.

Le Gouvernement régional vient d’annoncer soutenir financièrement les communes dans cette démarche.

A Dottignies, Herseaux, Luingne et Mouscron, la distribution sera assurée et organisée à domicile par les équipes communales, les agents de quartiers, la Gestion Centre-Ville et les bénévoles. Tenant compte des délais en vigueur, cette distribution pourrait s’organiser à partir du 11 mai prochain vers les 30.000 ménages résidant sur l’ensemble du territoire.

Depuis la mi-mars, plus de 80 couturiers et couturières ont apporté bénévolement leur aide pour confectionner 4.788 masques en tissu. À nouveau, je les remercie vivement pour ce soutien solidaire.

Les experts sont unanimes : le port du masque en tissu peut contribuer à freiner la propagation du Covid-19, mais uniquement s’il est utilisé correctement.

Mettre, enlever, porter, laver et conserver son masque en tissu sont des gestes à effectuer avec soin.

Tous les conseils pour effectuer correctement chacun de ces gestes seront fournis avec les masques distribués, ainsi que sur notre page Facebook et sur notre site internet.

 

Consciente que chaque citoyen n’a pas forcément accès aux réseaux sociaux ou à notre site Internet, j’ai souhaité, rejointe par le Collège Communal, réaliser une « Brochure – Covid-19 – Edition spéciale ».

Sur base des informations fournies par le Conseil National de Sécurité le vendredi 24 avril dernier, cette brochure largement illustrée abordera : 

• La forte mobilisation bénévole des citoyens

• Les distributions de masques aux professionnels de la santé et aux structures d’hébergement

• Le message adressé par les médecins généralistes et le CHM aux citoyens

• Les défis du CPAS

• Les initiatives mises en place pour lutter, tous ensemble, contre la précarité, ainsi que le service mini-bus

• L’approvisionnement en masques pour toute la population, ainsi que les modalités d’utilisation

• La reprise des cours dans les écoles

• Le respect des mesures en vigueur

• La gestion des déchets

• Les activités sportives à la maison

• Le soutien aux commerces locaux

• Le souvenir de l’Histoire du Covid-19 auquel vous pouvez contribuer

• Ainsi que tous les numéros de contact particulièrement utiles en cette période de confinement

Nos équipes et nos partenaires se sont investis sans compter pour que nous puissions raccourcir au maximum les délais de conception, d’impression et de distribution.

Cette brochure arrivera dans la boîte aux lettres de chaque citoyen la semaine prochaine, le mercredi 6 ou le jeudi 7 mai.

 

Plus que jamais, les personnes fragilisées ou vulnérables ont besoin de notre soutien.

MERCI à nos équipes communales, aux bénévoles et aux structures partenaires qui se dévouent corps et âme pour assurer une disponibilité maximale à leur égard.

Merci aussi pour :

• La distribution des colis alimentaires par diverses structures locales est maintenue, et les initiatives citoyennes se multiplient.

• Le Service des Affaires sociales a déjà mis en relation plus de 170 bénévoles pouvant apporter une réponse rapide aux aides sollicitées.

• Les Seniors ont été contactés individuellement mi-mars par un courrier leur rappelant les consignes de sécurité et le n° de contact utile 056/860.323 ; les éducateurs de rue sont allés à leur rencontre.

Les agents de proximité de notre police locale prennent eux aussi contact de manière privilégiée avec les Seniors de leurs quartiers.

Ces différentes démarches permettent de rompre l’isolement de certains citoyens, d’identifier les besoins, et d’y répondre adéquatement.

Je remercie vivement nos agents de quartier de nous aider dans cette tâche.

Je vous annonce que l’abri de nuit « Au Souffle Nouveau » rouvrira ses portes le vendredi 8 mai.

Son fonctionnement sera adapté pour permettre le respect des mesures d’hygiène et de distanciation.

Il permettra ainsi l’accueil privilégié des personnes en mal de logement adapté.

Enfin, parce que l’isolement et le déconfinement peuvent être pour beaucoup une source de questionnement ou de mal-être profond, la Ville de Mouscron lance à ma demande et dès aujourd’hui un numéro vert gratuit !

Cette ligne d’écoute téléphonique et de soutien sera accessible tous les jours au 0800.11.755 de 8h00 à 20h00 sans interruption, y compris le week-end.

Dans le plus strict respect des règles de confidentialité et de discrétion, les personnes pourront y obtenir l’écoute attentive qui permet souvent, à elle seule, de rompre l’isolement et d’apaiser les craintes.

La communication est un levier indispensable pour le soutien psychosocial.

« Prenez soin de vous et de vos émotions ! » ; ce numéro de contact est désormais disponible pour vous y aider.

En matière de gestion des déchets, conformément aux engagements pris, Ipalle poursuit la réouverture progressive de son réseau de recyparcs.

Depuis ce lundi 27 avril, ce sont les emballages PMC et les déchets inertes (les déchets de construction) qui sont, de nouveau, acceptés.

Ainsi, les utilisateurs ont la possibilité de déposer sur chacun de nos trois parcs tous les déchets collectés habituellement, à l’exception des huiles et des graisses, de l’amiante et des déchets spéciaux des ménages (peintures, produits phytosanitaires, batteries, ...).

Les modalités d’accès et de prise de rendez-vous restent inchangées.

Nos trois recyparcs sont ouverts du lundi au samedi, et ceci uniquement l’après-midi (de 13h à 18h) sur rendez-vous.

Je relaie ici le message de l’intercommunale IPALLE qui tient à remercier chaleureusement la population pour sa bonne collaboration dans ce processus de réouverture progressive.

Je rappelle également que la déchetterie sur le site de Mouscron 1 (rue de Rolleghem) reste fermée !

Les collectes en porte-à-porte des déchets ménagers (sacs noirs), des PMC (sacs bleus) et des papiers/cartons ont toujours été maintenues et continuent à être assurées.

 

Si à partir du 4 mai, un déconfinement sera enclenché, dans tous les cas, il s’agira d’un processus graduel et dépendant de l’évaluation continue de la situation.

Derrière les chiffres et les situations sanitaires que j’ai évoqués, se trouvent d’abord des personnes qui souffrent et des familles qui traversent l’épreuve de la maladie ou du deuil.

A ces familles, je tiens à témoigner tout mon soutien face au drame qu’elles traversent et tous mes vœux de prompt rétablissement aux personnes qui luttent aujourd’hui encore contre ce virus.

Si la situation et les chiffres se stabilisent, c’est évidemment grâce au personnel médical, au personnel soignant de première ligne : ambulanciers, infirmiers/infirmières et médecins intervenant dans les structures d’hébergement et à domicile.

Hier, aujourd’hui et demain encore, ils ne comptent pas leurs efforts pour prendre soin de nous. Nous devons leur rendre en maintenant nous aussi notre vigilance.

Je remercie une nouvelle fois ce personnel de première ligne, le personnel de sécurité et le personnel de secours.

Je salue ici également les efforts de tous les travailleurs et travailleuses, de tous ceux qui ont permis à la Belgique, à notre commune, de fonctionner.

Parmi ceux-ci, j’adresse un clin d’œil reconnaissant à chaque membre du personnel communal qui a continué à travailler ou à manifester son soutien, ainsi qu’à l’ensemble des bénévoles qui ont, par leur action, contribué à l’effort collectif.

Je remercie chacun d’entre vous. Merci à vous de m’accompagner dans ce travail colossal.

 

Comme le disent les experts, les choses ne reviendront pas à la normale à court ou moyen terme.

Au fur et à mesure des jours, des semaines, nous reprendrons progressivement nos activités mais nous aurons aussi à adapter nos habitudes avant de retrouver nos libertés fondamentales, notre vie d’avant …

Le déconfinement commencera à partir du 4 mai, mais il sera progressif. Il sera évolutif, sous la surveillance des experts.

Il ne sera pas définitif. Un retour en arrière n’est pas à exclure.

Nous aurons, tous ensemble, à poursuivre nos efforts pour retrouver nos proches, nos familles, nos amis, tous ceux qui nous sont chers.

 

Et pour terminer.

Continuez donc à prendre soin de vous.

Et surtout, continuez à prendre soin des autres.

 

Face à cette situation, soyons citoyens, soyons solidaires et responsables.

Nous sommes à vos côtés.

Ensemble, nous sommes plus forts.

 

Merci,

Brigitte AUBERT, votre Bourgmestre.


 

 Allocution n°7 de Mme Brigitte Aubert, Bourgmestre - 17/04/2020

 

Mes chers concitoyens,

Je m’adresse à vous en ce vendredi 17 avril à 17h10.

 

Mes premiers mots sont dédiés aux familles endeuillées en raison de la pandémie à laquelle nous sommes confrontés. Je tiens, à nouveau, à leur témoigner tout mon soutien face au drame qu’elles traversent.

Soyez assurés de ma profonde sollicitude.

Je tiens également à transmettre mes vœux de prompt rétablissement aux personnes qui luttent actuellement contre ce virus.

 

Ce mercredi, le Conseil National de Sécurité, par l’intermédiaire de notre Première Ministre, a confirmé la prolongation des mesures de confinement actuellement en vigueur jusqu’au 3 mai inclus.

Ces décisions reposent sur les avis des experts scientifiques.

Etre confiné depuis plusieurs semaines est très difficile.

Votre vie au quotidien est impactée. Je le sais et je le comprends.

Je tiens à saluer le courage et la solidarité de chaque Mouscronnoise et Mouscronnois qui adopte ces mesures de confinement pour contenir l’épidémie.

Par beau temps ou mauvais temps, il en va de la santé de chacun d’entre-nous.

 

 

Le Conseil National de Sécurité a cependant autorisé quelques modifications qui concernent les structures d’hébergement, autorisant les visites aux résidents dans les maisons de repos, les maisons de repos et de soins et les hébergements pour personnes en situation de handicap.

Notre Première Ministre l’a précisé, il s’agit d’une possibilité, pas d’une obligation.

En tant que Bourgmestre, j’ai dès lors souhaité prendre contact personnellement avec toutes ces structures d’hébergement mouscronnoises : les maisons de repos, les maisons de repos et de soins du CPAS et privées ainsi que les hébergements pour personnes en situation de handicap, …

Je fais confiance aux directions, à leur médecin coordinateur, au personnel et aux familles, pour prendre les bonnes décisions en adéquation avec leurs spécificités et leurs réalités propres.

Le message relayé par chacun est unanime : le bien-être psychologique des résidents est une priorité au même titre que la santé !

Néanmoins, tous sont également unanimes sur le fait qu’autoriser les visites des familles à partir du 20 avril est trop rapide, précipité.

Préserver et garantir les acquis sanitaires dans ces structures reste une priorité tant pour les directions, les médecins coordinateurs, le personnel soignant ainsi que pour les familles elles-mêmes.

A ce stade, dans l’entité mouscronnoise, aucune maison de repos, aucune maison de repos et de soins, aucune institution pour personnes en situation de handicap n’autorisera les familles des résidents à leur rendre visite à ce jour.

Par contre, toutes les initiatives de communication et de maintien du lien entre famille et résidents seront poursuivies, voir même renforcées.

Je vous confirme toutefois que les discussions et les concertations avec les acteurs de terrain se poursuivront en la matière.

Le bien-être et la santé de chacun restent nos priorités.

Je m’adresse à vous, personnes seules ou qui vous sentez seules. Nous ne sommes pas encore au bout du chemin, mais ensemble, nous allons y arriver.

Soyons toujours plus solidaires.

 

Les pépinières et magasins de bricolage pourront rouvrir leurs portes aux mêmes conditions que les magasins d’alimentation.

Les distances de sécurité devront être strictement d’application, c’est-à-dire, assurer une distance physique de 1,5m entre chaque personne.

Le nombre de clients devra également être limité à 1 client par 10m² avec un maximum de 30 minutes dans le magasin.

Je rappelle également que les citoyens doivent s’y rendre seuls.

Je compte sur le civisme de chaque commerçant pour différer son ouverture si nécessaire. L’essentiel est d’être prêt et de respecter les mesures !

Il leur revient la tâche de prendre le temps adéquat pour adapter leurs infrastructures aux mesures de distanciation physique indispensables.

 

A partir de ce lundi 20 avril à 13h, nous assisterons également à la réouverture des recyparcs.

IPALLE mettra en œuvre son plan de réouverture progressive.

Concrètement, cela signifie pour les recyparcs de Mouscron que seuls les recyparcs de Dottignies (Mouscron 2) et de la Martinoire (Mouscron 3) seront réouverts.

Le recyparc de Mouscron 1, à l’arrière de la déchetterie ne sera, dans un premier temps, pas réouvert. Il en est de même pour la déchetterie qui reste fermée.

Dans cette première phase, les déchets acceptés seront limités aux déchets verts afin de permettre, au niveau logistique, l’évacuation rapide de ce flux.

Une évaluation régulière sera réalisée en vue d’étendre dès que possible, après quelques jours, je l’espère, à d’autres flux de déchets dont les encombrants.

Toujours durant cette première phase, les horaires ont été adaptés.

Les recyparcs ne seront accessibles que l’après-midi.

Concrètement, le recyparc de la Martinoire et le recyparc de Dottignies seront accessibles du lundi au samedi de 13h à 18h et uniquement sur prise de rendez-vous convenu préalablement.

Je vous explique comment prendre rendez-vous avec IPALLE.

Vous pouvez soit vous connecter via une plateforme internet www.ipalle.be soit par téléphone au 069/88.40.76.

L’objectif est, sur base des expériences positives des intercommunales ayant utilisé ce système de rendez-vous en Flandre, de canaliser au mieux la circulation, de gérer l’affluence et de garantir le respect des mesures de sécurité.

Je précise que seuls les particuliers seront autorisés à venir déposer leurs déchets verts.

Déposer ces déchets verts, ne sera pas possible pour les petites entreprises de parcs et jardins.

Les disponibilités sont réservées aux particuliers.

Je remercie d’avance chacun d’entre vous de veiller à respecter cette prise de rendez-vous préalable.

Lorsque vous prendrez rendez-vous, vous serez invités à communiquer votre n° de carte IPALLE ainsi que le n° de plaque du véhicule qui apportera les déchets.

Pour ceux qui utiliseront la plateforme informatique, Ipalle vous transmettra une confirmation de l’heure d’accès via mail. Les modalités et conditions d’accès seront précisées par retour de mail.

Je peux déjà vous dire que le nombre de véhicules présents simultanément sera limité en fonction de la taille du recyparc.

L’accès sera limité à un passage par ménage par semaine avec une quantité de déchets de maximum 1m³. Cela correspond à une remorque double-essieu non équipée de ridelles.

La présence d’enfants de moins de 16 ans sera interdite et il y aura maximum deux personnes par véhicules, ces deux personnes habitant sous le même toit.

Les citoyens fréquentant le site devront : 

- Garder fermées les portes et fenêtres de leur véhicule jusqu’au site de déchargement ;

- Apposer la carte Ipalle sur le pare-brise et si possible une impression de la confirmation d’autorisation d’accès ;

- Rester un minimum de temps sur le site et limiter au strict minimum le contact avec le personnel et les autres citoyens ;

- Respecter les règles de distanciation physique ;

- Apporter leur propre matériel (pelles, brosses, …) ;

- Porter des gants et masques de protection.

S’il vous plait, respectez scrupuleusement les modalités d’accès !

S’il vous plait, ne vous présentez pas sans avoir pris un rendez-vous !

Prenez rendez-vous via la plateforme web, je le rappelle, www.ipalle.be ou contactez IPALLE par téléphone au 069/88.40.76.

 

Je le rappelle, le recyparc de Mouscron 1, à l’arrière de la déchetterie ne sera, dans un premier temps, pas réouvert. Il en est de même pour la déchetterie qui reste fermée.

J’insiste à nouveau sur le fait que toutes les collectes en porte-à-porte continuent à être assurées, même si certains horaires ne sont pas forcément respectés.

Le calendrier habituel est respecté tant pour les ordures ménagères (les sacs noirs), que pour les PMC (les sacs bleus) mais aussi pour les récoltes de papier et carton.

L’usage des sacs de la ville reste obligatoire.

Toutefois, pour ceux qui n’ont pas l’opportunité de se réapprovisionner en sacs de la Ville, le ramassage de deux sacs de déchets ménagers non conformes sera assuré lors de la collecte hebdomadaire.

Attention, je précise qu’il s’agit bien de 2 sacs de 60 litres et pas des sacs de 120 litres. Merci de respecter le travail et le dos de nos éboueurs !

Tous nos remerciements vont d’ailleurs aux ripeurs et chauffeurs d'Ipalle et de nos partenaires privés pour leur présence et leur travail remarquable dans les tournées à domicile.

J’en profite également pour saluer et remercier nos ouvriers communaux des espaces verts et de la propreté publique qui veillent, au jour le jour, à ce que Mouscron reste une ville propre !

 

Pour les écoles et les crèches, la règle reste la même. Les écoles restent fermées après les vacances de Pâques, mais la garderie des enfants continue à être assurée.

Les enfants gardés ensemble jusqu’à présent continueront à être pris en charge ensemble et ne seront pas mélangés à d’autres enfants.

Si certains enfants fréquentent la garderie de l’école, ils continueront à être accueillis par le personnel qui s’en occupe habituellement.

L’accueil extrascolaire poursuit son accueil des enfants entre 6h30 et 8h15 et après 15h, de même que le mercredi après-midi.

Je tiens ici à remercier très chaleureusement le personnel enseignant et encadrant pour sa solidarité et son investissement.

 

Dans les écoles, je le répète, les cours ne reprendront pas le lundi 20 avril, à l’issue des vacances de Pâques.

La ministre de l’Education en Fédération Wallonie-Bruxelles a confirmé que toutes les épreuves certificatives externes en sixième primaire, en deuxième secondaire et en sixième secondaire (le CEB, le CE1D et le CESS) sont supprimées.

La Ministre précise également qu’elle demandera à l’ensemble des écoles de ne pas organiser, au mois de juin, de sessions d’examen en tant que telles.

Dans ce contexte, c’est le conseil de classe qui sera souverain pour décider le passage à l’année supérieure.

 

Depuis la mise en place des mesures de confinement, nos commerçants locaux vivent une période particulièrement difficile.

Je vous l’annonçais lors de ma précédente intervention. A l’exemple d’autres communes, nos services ont, à ma demande, activement œuvré à l’établissement d’une carte permettant de trouver facilement nos commerces ouverts et accessibles.

Les aider en leur assurant une plus grande visibilité est notre objectif.

Tous ces commerces, les pharmacies, les boulangeries, les boucheries, les marchands de journaux, la vente à emporter, les commerces alimentaires, les grandes surfaces, les jardineries et les magasins de bricolage sont marqués par un logo spécifique.

Nos commerçants ouverts mettent tout en œuvre pour respecter et faire respecter les mesures d’hygiène et de distanciation physique.

Un grand nombre de ces commerces est désormais équipé de parois en verre ou en plexiglass.

Je m’adresse à vous, les clients !

Vous souhaitez soutenir nos commerces, être solidaires, ayez le réflexe de penser local en découvrant vos commerces de proximité.

Consultez notre carte interactive de vos commerces accessibles via la page Facebook du Schéma de Développement commercial ou le site Internet de la Ville de Mouscron.

Notre objectif n’est pas de vous inciter à sortir de chez vous mais de vous aider à réaliser des déplacements réfléchis ou à vous faire livrer à domicile.

Les atouts de nos commerces locaux sont insoupçonnés !

Je m’adresse à vous, les commerçants 

Vous vous êtes adaptés. Vous proposez un nouveau service de livraison.

A l’heure actuelle, notre carte interactive n’est pas exhaustive. Elle évolue au jour le jour.

Vous souhaitez être référencés sur cette carte ou modifier des informations présentes vous concernant ? Contactez-nous par mail à l’adresse suivante : Y29tbWVyY2VAbW91c2Nyb24uYmU= ou par téléphone au 056/860.361.

Je le rappelle, les consignes de base du confinement restent inchangées jusqu’au 3 mai inclus.

Elles doivent être impérativement respectées.

Les infractions et le non-respect du confinement sont et seront sanctionnés.

Les contrôles restent d’application.

La Police est là pour vous protéger. Elle mérite votre respect.

Nos équipes sont sur le front, comme beaucoup d’autres, depuis un mois.

Pas de relâchement. Pas d’assouplissement.

Les mesures sont indispensables pour préserver notre santé. La Police sera intransigeante et continuera à s’assurer de leur respect.

A nouveau, je reformule mes remerciements aux forces de police qui depuis plusieurs semaines s’investissent sans compter.

Merci à chacun. Merci à tous.

 

Un nouveau Conseil National de Sécurité sera organisé la semaine prochaine.

Il aura pour objectif d’élaborer de manière plus précise la prochaine étape de déconfinement.

L’ambition est de pouvoir organiser le déconfinement progressif pour le début du mois de mai.

Il s’agira d’un processus évolutif et basé, comme toujours, sur les travaux des scientifiques.

Cette stratégie reposera sur plusieurs piliers, à savoir les distances de sécurité, le dépistage à grande échelle mais aussi le tracing, et le développement de nouvelles règles à appliquer dans le monde du travail.

Le port du masque, même dit de confort, jouera aussi un rôle important dans la stratégie de déconfinement.

Les scientifiques indiquent que, lorsque les mesures de confinement seront levées progressivement, les masques seront conseillés pour toute situation où les distances de sécurité ne peuvent pas être respectées.

Cela passera notamment par une production nationale.

J’y serai attentive.

Néanmoins, les masques ne remplaceront pas les mesures d’hygiène et les distances de sécurité.

A court terme, le Conseil National de Sécurité se prononcera sur le timing adéquat et les conditions de réouverture progressive, d’une part des commerces et d’autre part, à terme, des cafés, restaurants et bars mais aussi sur la situation des écoles, des stages et des mouvements de jeunesse et des voyages.

 

Il est déjà acquis qu’aucun événement de masse tels que les festivals ne pourra être organisé avant le 31 août inclus. Il nous faudra en tenir compte.

Certains événements chez nous devront être analysés.

Je pense à la Fête Nationale du 21 juillet au parc…, aux ducasses, aux événements récurrents dans les quartiers.

Mais attendons les futures mesures de déconfinement avant de prendre des décisions trop hâtives.

 

Concernant le monde du travail, les règles actuelles resteront d’application jusqu’à ce que des protocoles d’accord puissent être scellés, secteur par secteur.

Le télétravail devra, quant à lui, continuer à être privilégié pendant un certain temps encore.

L’objectif de ces protocoles sera de permettre aux entreprises de reprendre le plus rapidement possible une activité normale, tout en garantissant les conditions adéquates de travail de leurs employés et ouvriers.

 

Je suis reconnaissante envers les ouvriers de nos entreprises qui, en poursuivant leur travail, ont assuré la production des biens de première nécessité.

 

Et pour conclure cette intervention, je tiens à nouveau à saluer toute l’implication du corps médical, du personnel soignant et des intervenants ambulanciers de 1ère ligne. Ces professionnels de la santé se dévouent avec un courage impressionnant.

Je leur réédite mes sincères et profonds remerciements.

Depuis plus d’un mois, tout le personnel, médical ou non, de notre hôpital est au front. Nos ambulanciers sont en première ligne.

Chaque jour, ils donnent de leur personne et se mettent en danger pour notre santé.

En notre nom à tous, une fois encore…, merci, merci à vous !

 

Et pour terminer.

Restez à la maison !

Continuez à prendre soin de vous.

Et surtout, continuez à prendre soin des autres.

 

Face à cette situation, soyons citoyens, soyons solidaires et responsables.

Nous sommes à vos côtés.

Ensemble, nous sommes plus forts.

Et je reviendrai vers vous dès que nous en saurons plus.

 

Merci,

Brigitte AUBERT, votre Bourgmestre.


 

Allocution n°6 de Mme Brigitte Aubert, Bourgmestre - 10/04/2020

 

Mes chers concitoyens,
Je m’adresse à vous en ce vendredi 10 avril à 17h10.

Mes premiers mots sont dédiés aux familles endeuillées par cette épidémie. Je tiens à leur témoigner tout mon soutien face au drame qu’elles vivent.
A la peine s’ajoute l’absence des gestes d’amitié si naturels et surtout si réconfortants en ces pénibles circonstances. La chaleur humaine manque encore plus lorsque nous vivons la perte d’un être cher.
Soyez assurés de ma profonde sympathie.

Je tiens également à transmettre mes vœux de prompt rétablissement aux personnes qui luttent actuellement contre ce virus et particulièrement à notre Echevin, Didier MISPELAERE.

Il y a un peu plus d’un mois, nous étions face au premier cas mouscronnois de COVID-19.
Je salue toute l’implication du corps médical et du personnel soignant. Ces professionnels de la santé se dévouent et luttent contre le coronavirus avec un courage impressionnant.
Ils s’investissement corps et âme pour le bien commun, pour nos malades, pour nos ainés, parfois au prix de leur vie.
Chaque soir, à vos fenêtres, vous êtes de plus en plus nombreux à vous unir pour les applaudir.
Notre soutien ne doit pas s'arrêter là.
Poursuivons nos efforts, continuons à respecter les mesures, évitons les rassemblements, et ne profitons pas des opportunités de laissez-aller...
Poursuivre nos efforts, soutenir les soignants, c’est continuer à rester chez soi !

J’ai également une pensée particulière pour nos aînés.
Qu’ils soient à domicile ou en maison de repos, ils vivent tous une période difficile en l’absence de leurs proches.
Soyons imaginatifs et remplis de petites attentions pour maintenir le lien.
Je salue le dévouement exceptionnel de ceux qui prennent soin de nos séniors de quelque manière que ce soit.
Merci pour votre investissement sans faille et pour votre dévouement exceptionnel !

Je suis consciente du manque de ressources matérielles nécessaires pour faire face à cette crise.
A ce jour, avec nos équipes et grâce à la générosité de plusieurs entreprises et particuliers, nous avons pu les soutenir en leur distribuant des masques, du désinfectant de surface et du gel désinfectant pour les mains.
Sachez que je poursuis mon effort pour les approvisionner en matériel indispensable à l’exercice de leur fonction.

Le contexte sanitaire actuel et les mesures de confinement en vigueur constituent un facteur aggravant de la vulnérabilité de certains de nos citoyens.
Nous y sommes attentifs.
En cette période particulière, l’équipe des éducateurs de rue, en étroite collaboration avec les partenaires sociaux, a pour mission prioritaire de maintenir le contact avec les personnes précarisées.
La synergie avec le CPAS et les structures locales est optimale.
Elle vise, autant que faire se peut, à accélérer les démarches qui permettront aux personnes précarisées d’accéder rapidement à un logement décent.

Nous veillons également à leur relayer les informations nécessaires relatives à la distribution des repas, des colis alimentaires ainsi qu’à l’usage des douches et des machines à lessiver à la Maison de la Santé.

Je rappelle que le n° de contact des Affaires sociales, le 056/860.323, reste accessible tous les jours de 08h00 à 20h00, y compris le week-end.
Toute demande particulière concernant des problèmes de logement ou des besoins spécifiques sera relayée vers les services compétents.

L’échelon régional s’organise également.
Les questions relatives à l’Urgence sociale sont centralisées au n° de contact 1718.
Je remercie particulièrement tous les services, tous les bénévoles et toutes les structures locales qui restent disponibles et qui multiplient leurs efforts pour assurer la continuité de l’action sociale.

La période de confinement peut accroître les tensions au sein du noyau familial.
Nous sommes pour la plupart privés de contact avec nos collègues, nos amis, nos familles.
La période de confinement peut constituer un moment particulièrement critique pour les victimes de violences intrafamiliales. 
Le confinement est également redouté par les personnes qui sont témoins ou ont connaissance de ces agissements violents.
Rien ne justifie la violence conjugale.
Rien ne justifie la violence intrafamiliale.
Même si les recommandations fédérales liées au Covid-19 préconisent de ne pas sortir, vous n’êtes pas seuls. 
Vous pouvez trouver de l’aide !
Si vous êtes témoins ou si vous avez connaissance de tels agissements, votre rôle est crucial en cette période de confinement.
Votre aide peut être précieuse pour une victime de violence familiale qui ne parviendrait pas à s’isoler.
Que vous soyez victime, témoin ou inquiet, contactez le 0800/30.030.

De manière générale, notre priorité est, et restera, le bien-être des citoyens.
Nos équipes pluri-disciplinaires et nos partenaires mettent un point d’honneur à accorder à chaque situation le suivi nécessaire et adéquat.
Soyez assurés du respect de la confidentialité.

Certains jeunes et moins jeunes, se sentent invincibles et continuent à se réunir.
Ce faisant, ils se mettent en danger et mettent leurs proches en danger.
Je sais que la période est difficile mais je m’adresse spécialement à eux pour qu’ils participent à l’effort collectif !
Je compte également sur l’imagination débordante des mouvements de jeunesse, clubs sportifs et associations pour maintenir le lien coûte que coûte via les canaux restant disponibles.
Les initiatives positives foisonnent déjà. Merci !
Il en va de la sécurité et de la santé de tous.

J’ai une pensée toute particulière pour les nombreux corps de métiers qui sont amenés à maintenir leur activité dans des conditions difficiles.
Je pense spécialement au personnel des grandes surfaces, aux commerçants, aux facteurs, aux livreurs, au personnel communal, aux pompiers, aux policiers, aux éboueurs, au personnel d’entretien, … et j’en oublie très certainement… et ils se reconnaitront.

A titre de soutien, la ville de Mouscron a distribué de masques chirurgicaux aux infirmières à domicile, à trois reprises, aux kinésithérapeutes, aux pharmaciens, au personnel des pompes funèbres, aux aides-soignantes, aux aides-familiales, aux ambulances privées, aux institutions d’accueil et au personnel des crèches.
Je remercie à nouveau les nombreux bénévoles qui ont permis la confection de masques en tissu.
Grace à eux, 3.142 masques artisanaux ont été fabriqués.

Depuis quelques jours, de nombreuses personnes se questionnent sur la nécessité du port du masque par les particuliers.
Un groupe d’experts a été mis en place au niveau fédéral.
Il est chargé de préparer des recommandations sur l’utilisation adéquate des masques.
Il me parait essentiel d’attendre les recommandations de ces experts afin que toutes les communes puissent agir simultanément et de manière concertée.

Vous êtes aussi nombreux à contacter notre Cellule Environnement concernant vos déchets verts.
Tous les RECYPARCS ont été fermés depuis le 18 mars et, pour l’instant, jusqu’à nouvel ordre.
La Flandre a réouvert ces recyparcs depuis le 7 avril.
Nous sommes toujours en attente d’information de la Région Wallonne quant à une éventuelle réouverture.
Mais je reviendrai vers vous la semaine prochaine, quelle que soit la décision.

Depuis la mise en place des mesures de confinement, nos commerçants locaux vivent une période particulièrement difficile.
Même si certains sont ouverts et assurent les services « essentiels », nombreux sont ceux qui ont été contraints à la fermeture.
Certains se sont adaptés. Ils nous proposent un nouveau service de livraisons.
Notre cellule « Schéma de Développement Commercial » et l’ASBL Gestion Centre-Ville travaillent activement à l’établissement d’un listing cartographié des commerces ouverts et accessibles.
Les aider en leur assurant une plus grande visibilité est notre objectif.
N'hésitons pas à les soutenir en commandant nos plats à faire livrer ou en allant nous fournir chez ces producteurs locaux.
Soyons solidaires, ayons le réflexe de penser local en redécouvrant nos commerces de proximité.
Leurs atouts sont parfois insoupçonnés.
Rendons-nous dans ces établissements lors de déplacements réfléchis et dans le respect des mesures d’hygiène et de distanciation physique recommandées.
Nos commerçants mouscronnois ont besoin de nous ! Soyons là pour eux !
Aujourd’hui pour ceux qui sont ouverts…, mais bien sûr dès la sortie du confinement pour ceux qui, commerces ou Horeca, sont fermés depuis le 18 mars.

Cette année, les Fêtes de Pâques auront une saveur toute particulière.
En période difficile, les traditions familiales ont du bon.
Elles sont un repère. Elles nous donnent le sentiment d'appartenance à une famille.
Chargées d'émotions, ces traditions jalonnent notre vie.
Cette année, redoublons de créativité et offrons à nos enfants des fêtes de Pâques lumineuses, joyeuses, sans sortir de chez soi !
Organisons des chasses aux œufs mémorables. Faisons briller les yeux des tout-petits. Fabriquons-leur des souvenirs heureux.

C’est avec beaucoup de plaisir et de gratitude que le Collège Communal et moi-même avons d’ailleurs offert le traditionnel chocolat de Pâques aux équipes communales, à la police, à la zone de secours, aux gardes d’enfants dans les écoles…, tous à pied d’œuvre depuis le début de la pandémie.

Ce n’est pas parce que nous sommes confinés que nous fêterons Pâques sans chocolat !
Les cloches n’auront pas de mal à s’approvisionner chez les artisans chocolatiers locaux … tout comme nous y sommes parvenus pour gâter notre personnel très sollicité depuis plus d’un mois.

Et pour terminer.
Restez à la maison !
Continuez à prendre soin de vous.
Continuez à prendre soin des autres.
CONTINUEZ !

Face à cette situation, soyons citoyens, soyons solidaires et responsables.
Nous sommes à vos côtés et reviendrons régulièrement vers vous.

Merci,
Brigitte AUBERT, votre Bourgmestre.

 

Allocution n°5 de Mme Brigitte Aubert, Bourgmestre - 02/04/2020

 

Mes chers concitoyens,

Je m’adresse à vous en ce jeudi 2 avril à 16h00.

A nouveau, je tiens à saluer le courage et la solidarité de chaque Mouscronnois qui respecte rigoureusement les mesures de confinement.

Ces mesures sont indispensables pour contenir l’épidémie.

Il est de la responsabilité de chacun de tout mettre en œuvre pour y faire face, ensemble !

L’heure n’est pas au relâchement !

Lors de sa conférence de presse du vendredi 27 mars, la Première Ministre Sophie WILMES a annoncé la prolongation des mesures de confinement.

Concrètement, toutes les mesures prises préalablement par le Gouvernement Fédéral ont été prolongées de deux semaines, jusqu’au 19 avril.

Sur les recommandations des experts scientifiques, cette décision pourrait être renouvelée de deux semaines, soit jusqu’au 3 mai.

La situation est évaluée en continu par le Conseil National de Sécurité.

Voici quelques précisions sur les mesures de confinement.

Concernant l’activité physique en plein air, l’activité physique et les promenades restent encouragées, soit avec les membres de la famille habitant sous le même toit, soit avec un seul même ami en respectant la distanciation physique.

Les citoyens sont en dehors de leur domicile uniquement le temps de l’activité.

Il est demandé de rester en mouvement pendant l’activité, c’est-à-dire, pas d’installation dans les parcs, sur les bancs, par exemple.

Les infractions et le non-respect du confinement sont et seront sanctionnés.

Je suis consciente de la difficulté que représente le respect de ces mesures.

Toutefois, elles sont indispensables pour préserver notre santé.

En ce qui concerne les écoles, et particulièrement leur fonctionnement pendant les vacances de Pâques, je vous détaille d’abord les règles à respecter et ensuite les modalités pratiques.

La règle reste la même. La garderie des enfants dans les écoles doit pouvoir être assurée pendant les vacances de Pâques aussi !

Les enfants gardés ensemble jusqu’à présent devront continuer à être pris en charge ensemble et ne pas être mélangés à d’autres enfants.

Les enfants seront de préférence pris en charge par des personnes avec qui ils ont déjà eu des contacts dernièrement.

Concrètement, dans les écoles communales, l’encadrement des enfants qui étaient accueillis avant les vacances de Pâques se poursuit.

Tous les parents qui entraient en ligne de compte pour cet accueil ont été contactés.

Tous ceux qui se sont manifestés auprès de leur direction pourront déposer leurs enfants dans l’école qu’ils fréquentent habituellement.

Ces enfants seront encadrés par des instituteurs, des institutrices et des puéricultrices qui se sont massivement portés volontaires.

Je tiens ici à les remercier très chaleureusement.

Il en sera de même dans les écoles libres et les écoles du réseau de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Grâce à la bonne volonté de tous les enseignants, les enfants pourront être accueillis dans leur école et le principe du silo tel que souhaité par le Gouvernement Fédéral pourra être garanti.

Si certains enfants fréquentent la garderie de l’école, ils seront accueillis, durant les vacances de Pâques, par le personnel qui s’en occupe habituellement.

L’accueil extrascolaire poursuit son accueil des élèves entre 6h30 et 8h15 et après 15h, de même que le mercredi après-midi.

La bonne gestion de nos déchets constitue un volet essentiel de la crise sanitaire que nous traversons. Vos questions et interpellations à ce sujet sont nombreuses et variées.

Dans ce domaine, chacun de nous a un rôle à jouer.

Je le rappelle, au sein des familles, c’est l’occasion de tendre vers le « zéro déchet » et de tester de nouvelles mesures de prévention et de tri des déchets.

En ce qui concerne les collectes en porte-à-porte.

J’insiste sur le fait que toutes les collectes en porte-à-porte continuent à être assurées même si certains horaires ne sont pas forcément respectés.

Tous nos remerciements vont aux ripeurs et chauffeurs d'Ipalle et de nos partenaires privés pour leur présence et leur travail remarquable dans les tournées à domicile.

Le calendrier habituel est respecté tant pour les ordures ménagères (les sacs noirs), que pour les PMC (les sacs bleus) mais aussi pour les récoltes de papier et carton.

L’usage des sacs de la ville reste obligatoire.

Toutefois, pour ceux qui n’ont pas l’opportunité de se réapprovisionner en sacs de la Ville, le ramassage de deux sacs de déchets ménagers non conformes sera assuré lors de la collecte hebdomadaire.

Attention, je précise qu’il s’agit bien de 2 sacs de 60 litres et pas des sacs de 120 litres remplis de tontes de pelouse. Merci de respecter le travail et le dos de nos éboueurs !

J’attire également votre attention sur les déchets spécifiques que sont les mouchoirs en papier, les gants et les masques usagés.

Je vous rappelle qu’il est indispensable de les jeter dans vos sacs poubelles noirs fermés. Veillez surtout à ne pas les mettre avec les papiers et les cartons ni à les jeter sur le domaine public.

J’en appelle à votre responsabilité et à votre civisme pour éviter tout abus et tout dépôt sauvage qui m’amènerait, à regret, à prendre des mesures qui s’imposeraient.

Je remercie spécialement les équipes communales qui veillent au jour le jour à la propreté de notre commune en cette période particulière.

Ensuite, concernant les recyparcs, comme exigé par le Gouvernement Fédéral, tous les RECYPARCS ont été fermés depuis le 18 mars aussi bien en Région wallonne qu’en Région flamande.

L’objectif était d’éviter des regroupements et des déplacements de personnes, en particulier pendant la phase critique d’ascendance de la contamination.

Cette fermeture a été programmée, pour l’instant, jusqu’à nouvel ordre.

Nous sommes en attente d’information de la Région Wallonne quant à une éventuelle réouverture.

Je reviendrai vers vous en temps opportuns.

Comme je vous l’annonçais la semaine passée, la date limite de paiement de la taxe sur les immondices et eaux usées pour les particuliers a été reportée au 30 septembre 2020.

À cet égard, pour répondre aux interrogations qui pourraient encore subsister, toute personne qui aura payé sa taxe intégralement pour cette date recevra, au choix, soit des sacs poubelles gratuits soit un bon d’achat pour le Hall du Terroir.

À l’écoute des citoyens et soucieux également du maintien de l’hygiène publique dans notre commune, le Collège communal a souhaité permettre aux personnes qui ont déjà réglé leur taxe de recevoir leurs sacs poubelles gratuits.

Je vous annonce que les premières « convocations » ont été déposées à la poste.

Elles concernent les personnes qui ont payé leur taxe avant le 25 mars.

Pour les paiements complets perçus du 25 mars à aujourd’hui, les convocations seront envoyées la semaine prochaine.

Les convocations seront ensuite envoyées une fois par semaine.

Mais attention, pour la distribution de ces sacs, durant cette période de confinement, les mesures de précaution et de distanciation physique devront toujours être respectées.

Les déplacements non-essentiels étant proscrits, nous demandons aux personnes qui disposent encore suffisamment de sacs poubelles à la maison d’attendre la fin du confinement pour les récupérer.

Pour les personnes n’en disposant plus ou plus suffisamment, voici la marche à suivre :

  1. Vous attendez de recevoir votre convocation, un document bleu, avant d’entreprendre toute démarche.
  2. Une fois la convocation bleue reçue, vous prenez rendez-vous en téléphonant uniquement au numéro suivant : 056/860.346. Aucun rendez-vous ne sera pris par mail ou d’une quelconque autre manière.
  3. La personne qui a pris rendez-vous pourra se présenter au Service des taxes avec plusieurs convocations (par exemple celle des voisins) ;
  4. La personne qui a pris un rendez-vous veillera à avoir complété et signé le bas de la ou des convocation(s) préalablement à sa venue. C’est-à-dire compléter chacune des convocations avec le numéro de la carte d’identité de la personne qui se présente au rendez-vous.
  5. Aux jour et heure fixés pour votre rendez-vous, vous vous rendez au guichet du rez-de-chaussée du Service des taxes, ici au Centre Administratif. N’oubliez pas d’apporter avec vous votre ou vos convocations bleue(s) préalablement complétée(s).

Pendant la période de confinement, aucune distribution n’aura lieu dans les antennes communales ni auprès des Stewards.

Aucun paiement de la taxe ne sera admis durant ces rendez-vous.

Nous insistons sur le fait que le paiement de la taxe doit impérativement s’effectuer par virement bancaire.

Pour la sécurité de tous, j’insiste sur le fait que la distribution des sacs poubelles sur rendez-vous ne doit concerner que les personnes qui en ont une réelle nécessité.

Pour ceux qui choisiraient de bénéficier d’un bon d’achat au Hall du Terroir, voici la marche à suivre :

  1. Vous attendez de recevoir votre convocation bleue avant d’entreprendre toute démarche ;
  2. Si plusieurs personnes de votre entourage proche (par exemple un voisin) le souhaitent, vous pouvez vous présenter au Hall du Terroir avec leur convocation ;
  3. Préalablement à votre venue, vous complétez et signez le bas de la ou des convocation(s). C’est-à-dire compléter chacune des convocations avec le numéro de la carte d’identité de la personne qui se présentera au Hall du Terroir.
  4. Ensuite, vous pouvez vous rendre directement au Hall du Terroir munis de cette convocation bleue complétée. Pour rappel, en cette période de confinement, les horaires du Hall du Terroir sont les suivants : le mercredi de 13h à 19h et le samedi de 10h à 12h.
  5. En cas d’achat de marchandises d’un montant supérieur au bon d’achat qui vous a été octroyé, sachez que seul le paiement par Bancontact est actuellement accepté au Hall du Terroir.

Nous comptons sur votre compréhension et votre bonne collaboration.

Vous êtes nombreux à vous manifester, d’une manière ou d’une autre, pour faire part de votre soutien et de vos encouragements à l’attention du personnel soignant et des autres professions toujours à l’œuvre.

La solidarité dont vous faites preuve va droit au cœur des travailleurs, mais aussi des Autorités communales.

La Bourgmestre que je suis est fière des Mouscronnois.

A sa manière, la Ville de Mouscron témoigne elle aussi de son soutien aux différentes professions qui assurent quotidiennement leur travail.

Ainsi, nous avons distribué des stocks de désinfectant de surface vers les structures d’accueil, les associations locales, les établissements scolaires et les crèches.

Certains métiers de toute 1ère ligne ont été approvisionnés en masques. C’est le cas des infirmières à domicile, des infirmiers, des kinésithérapeutes, des ambulanciers privés, des maisons de repos et des associations locales assurant la distribution de colis alimentaires aux personnes précarisées.

En guise de symbole et de modeste contribution, le Centre Hospitalier de Mouscron, la Zone de Police de Mouscron et la Zone de Secours de Wallonie Picarde ont également bénéficié d’un don de masque.

En plus des masques et désinfectants de surface, nous serons également en mesure, dans les prochains jours, de distribuer du gel hydroalcoolique à nos partenaires de première ligne.

Je n’oublie pas les commerçants et autres services qui, en maintenant leurs activités, répondent aux besoins de première nécessité des Mouscronnois : les pharmaciens, les commerçants de proximité, les caissières de grande surface, les marchands de fruits et légumes, les boulangers, les bouchers, les employés de banque, les partenaires sociaux, …

Dans la mesure de nos possibilités, nous reviendrons prochainement vers ces secteurs en vue de leur apporter le soutien nécessaire.

Au nom des Autorités communales et de tous les citoyens mouscronnois, je vous adresse nos plus vifs « MERCI » !

Notre « MERCI » est depuis hier symbolisé par la pose de calicots installés sur l’esplanade du Centre Administratif, à proximité de la caserne des pompiers et à proximité du CHM.

Je souhaite ici également remercier personnellement les entreprises locales qui nous ont approvisionnés, ainsi que plusieurs familles mouscronnoises généreuses donatrices, sans qui ce soutien aux travailleurs n’aurait pas été possible dans un délai si court.

J’assure, à tous, la disponibilité de nos services communaux, selon les modalités de fonctionnement fixées.

Je formule ici un merci tout particulier au personnel communal qui, chaque jour, m’accompagne dans la gestion de cette situation inédite.

Merci !

Pour rappel, les personnes qui éprouvent des besoins particuliers peuvent prendre contact avec l’Administration au 056/860.323.

Ce numéro est accessible 7 jours sur 7, de 08h00 à 20h00.

Le Service des Affaires sociales se chargera de les mettre en contact avec les personnes qui se sont manifestées pour apporter leur soutien.

Les bénévoles sont très nombreux. Je les remercie du fond du cœur. Vraiment merci ! Merci à eux.

Je suis fière de cet élan de solidarité qui nous permettra de faire face, tous ensemble, à la crise sanitaire qui nous occupe.

Vous aussi, vous souhaitez apporter votre aide ? Manifestez-vous auprès de ce même numéro.

Je vous rappelle également que pour toute question concernant les modalités spécifiques liées au Coronavirus, la ligne téléphonique 056/860.326 est à votre disposition.

Les plus démunis et les plus vulnérables n’ont pas été oubliés dans notre démarche.

Grâce à l’investissement des bénévoles de la banque alimentaire, les associations de distribution de colis alimentaires poursuivent toutes leurs activités dans le respect des normes imposées par notre gouvernement.

Tous les Saint-Vincent de Paul restent ouverts.

Seuls les Restos du cœur ne peuvent malheureusement plus assurer ce service. C’est le CPAS qui a pris le relais en assurant la distribution des colis alimentaires pour leurs bénéficiaires, dès ce vendredi 3 avril.

Merci à vous tous, chers bénévoles, pour la poursuite de ce travail au combien important.

La banque alimentaire et ces associations ont reçu des désinfectants de surface ainsi que des masques chirurgicaux et des masques solidaires réalisés en tissu par nos bénévoles.

Nous recueillons également les propositions de bénévolat pour aider ces associations dans leurs missions au numéro d’appel 056/860.323.

En ce qui concerne l’abri de nuit, sa configuration ne nous permet pas de garantir le respect des normes imposées pour éviter la contamination des hébergés et du personnel communal d’encadrement.

Nous avons donc pris la décision de le fermer, après nous être assurés que les bénéficiaires habituels avaient pu, tous, trouver des solutions temporaires.

Ces derniers bénéficient d’une distribution de pique-nique le midi et des douches et machines à lessiver sont mises gratuitement à leur disposition, sur simple demande.

Je rappelle qu’à ce stade, toutes les études en cours démontrent qu’il n’y a pas de contamination au Covid-19 du chat et du chien vers l’humain. Les vétérinaires sont formels. Face au coronavirus, n’abandonnons pas nos animaux, ce n’est pas une solution. Le respect du confinement, oui !

C’est avec beaucoup d’émotion que je terminerai en rendant hommage au Sergent Pompiers Jérôme Breyne.

Il nous a quittés dans la nuit de dimanche à lundi, après un long combat contre la maladie.

Jérôme,

Tu étais Pompiers à Bruxelles et à Mouscron.

A de nombreuses reprises, je t’ai vu exercer ton métier avec tant de passion, de générosité, d’abnégation, de défi et de service.

Tu as tout donné pour les Pompiers.

Ton métier, c’était ta vie, ta raison d’être.

Ta disponibilité, ton courage et ta détermination étaient un exemple, un moteur pour les autres.

Tu te battais contre le feu … contre la maladie.

Tu t’investissais dans la vie associative hurlue et très souvent pour la bonne cause.

Tu étais un vrai mouscronnois. Tu aimais ta ville.

Tu étais un des organisateurs et un fervent défenseur du premier Hurluban Trail.

Merci pour ce magnifique évènement sportif. Nous te dédicacerons le prochain évènement.

Au nom de la population mouscronnoise, je tiens à te remercier pour cet investissement, cette combativité, ce don de soi dont tu as fait preuve pendant 20 ans.

Merci Jérôme !

De là-haut, veille sur nous. Veille sur notre cité.

A son épouse Amandine, à ses deux enfants, à son frère Guillaume travaillant chez nous à la ville, à sa famille, à ses proches, à ses amis, à ses collègues pompiers, je présente mes condoléances émues et sincères.

Le confinement implique que la cérémonie d’adieu se tienne dans la stricte intimité familiale.

Ayons une pensée pour Jérôme ce lundi. Nous ferons retentir la sirène des pompiers.

Dès la fin du confinement, l’hommage qu’il mérite lui sera rendu.

Prenez soin de vous, de vos proches et de ceux qui vous sont chers en respectant les mesures de confinement.

Restez chez vous ! Continuez à vivre, à rire, … !

Veillons les uns sur les autres.

Face à cette situation, soyons citoyens, soyons solidaires et responsables.

Nous sommes à vos côtés et reviendrons régulièrement vers vous.

Merci,

Brigitte AUBERT, votre Bourgmestre.

 

Allocution n°4 de Mme Brigitte Aubert, Bourgmestre - 24/03/2020

Mes chers concitoyens,

Je m’adresse à vous en ce mardi 24 mars à 17h45.

Tout d’abord, je tenais à vous faire part des mesures d’allègement fiscales ponctuelles décidées par le Collège Communal réuni ce lundi 23 mars en vidéoconférence.

Consciente des difficultés que vous traversez en cette période de pandémie, notre équipe a souhaité prendre très rapidement des mesures concrètes afin de soutenir les particuliers et le secteur économique mouscronnois.

Vous êtes en effet particulièrement impactés par les décisions fédérales prises dans le cadre de la crise du Coronavirus et nous souhaitons vous soutenir, vous aider.

Sans tarder, nous allons alléger la pression fiscale par les mesures que je vais maintenant énoncer :

- La date limite de paiement de la taxe immondices et eaux usées pour les particuliers est reportée au 30 septembre 2020.

Nous invitons néanmoins les citoyens qui éprouvent des difficultés à solliciter sans attendre un plan de paiement auprès du service des Finances.

Ce plan de paiement peut être sollicité sur le site Internet de la ville www.mouscron.be, par mail à l’adresse cmVjZXR0ZS5jb21tdW5hbGVAbW91c2Nyb24uYmU= ou par téléphone au 056/860.338.

- L’enrôlement de la taxe immondices et eaux usées pour les commerçants non résidents et les établissements communautaires est reportée.
Les invitations à payer ne leur parviendront qu’en novembre 2020.

- La taxe de séjour qui concerne les hôtels, les chambres d’hôtes, est annulée en 2020.

- La taxe sur les loges foraines est annulée en 2020.

- La taxe sur les surfaces commerciales supérieures à 400m² est annulée en 2020.

- La taxe sur les enseignes et les panneaux publicitaires est diminuée de moitié en 2020.

- La taxe sur les débits de boissons est diminuée de moitié en 2020.

- La taxe sur l’exploitation des taxis est diminuée de moitié en 2020.

- La redevance d’occupation du domaine public à des fins commerciales, notamment les terrasses, les chevalets, les pots de fleurs, est diminuée de moitié en 2020.

- La taxe sur les ouvertures de nuit ne sera pas enrôlée au 2ème trimestre de l’année 2020.

- Enfin, la durée de validité des abonnements pour les ambulants sur les marchés sera prolongée d’une durée égale à l’interdiction de participation à ces marchés.

Je vous rappelle également notre site Internet www.mouscron.be. Il vous propose un résumé des aides financières et complémentaires mises en place par la Région wallonne.

La bonne gestion des déchets constitue un volet essentiel de la crise sanitaire que nous traversons. Dans ce domaine, chacun de nous a un rôle à jouer.

Au sein des familles, c’est l’occasion de tendre vers le « zéro déchet » et de tester de nouvelles mesures de prévention et de tri des déchets.

Malgré la fermeture des recyparcs et de la déchetterie, j’insiste sur le fait que toutes les collectes en porte à porte continuent à être assurées.

Le calendrier habituel sera respecté tant pour les ordures ménagères (les sacs noirs), que pour les PMC (les sacs bleus) mais aussi pour les récoltes de papier et carton.

L’usage des sacs de la Ville reste obligatoire. Vous pouvez vous en procurer dans les magasins habituels.

Toutefois, pour ceux qui n’ont pas l’opportunité de se réapprovisionner en sacs de la Ville, le ramassage de deux sacs de déchets ménagers non conformes sera assuré lors de la collecte hebdomadaire.

J’en appelle à votre responsabilité et à votre civisme pour éviter tout abus et tout dépôt sauvage qui m’amènerait, à regret, à prendre les mesures qui s’imposeraient.

Les mesures de confinement, d’hygiène et de distanciation physique imposées par le Gouvernement s’appliquent à tous.

C’est en y prenant chacun notre part de responsabilité que, ensemble, nous pourrons faire face à cette crise sanitaire.

Sur ce point, nous travaillons en étroite collaboration avec la direction du centre d’accueil pour demandeurs d’asile « le Refuge ».

Les modalités de fonctionnement au sein du centre ont été durcies :

- les sorties ne sont autorisées qu’entre 08h00 et 17h30 la semaine et sont interdites le week-end (sauf pour les résidents qui travaillent) ;

- les résidents peuvent effectuer leurs déplacements uniquement après que leur état de santé ait été vérifié, et uniquement lorsqu’ils sont dans les conditions de déplacements autorisés par les mesures fédérales. C’est-à-dire pour les rendez-vous urgents et nécessaires auprès des banques, des spécialistes, ou pour l’approvisionnement en produits de 1ère nécessité (courses alimentaires, médicaments, cartes téléphoniques, …).

Les activités collectives au sein du centre ont été suspendues, et l’accès aux espaces collectifs a été régulé, même s’il est indispensable que les résidents puissent, dans le respect des mesures de distanciation et sans rassemblement, se ressourcer en profitant du jardin extérieur.

Je remercie la direction et le personnel du Refuge pour la parfaite collaboration et reste à disposition des citoyens qui souhaiteraient me faire part de certaines difficultés.

En ce qui concerne les masques chirurgicaux, après la distribution de 50 unités pour chacun de nos médecins généralistes, j’ai le plaisir de vous confirmer qu’une deuxième livraison, coordonnée par le Gouverneur de la Province de Hainaut, est en cours au moment où je vous parle.

J’ai envoyé, à Mons, une de mes équipes afin qu’elle récupère notre colis.

Ces 44.500 masques chirurgicaux seront distribués, dès demain matin, au personnel soignant des maisons de repos, des structures d’aides aux personnes handicapées et des établissements communautaires selon les directives qui nous ont été communiquées.

Concernant les infirmières et infirmiers à domicile, nous avons déjà assuré une première distribution de masques offerts par les entreprises locales. Je profite de l’occasion pour les en remercier vivement.

Dans les jours à venir, ce personnel de soin de première ligne bénéficiera d’une seconde livraison via, cette fois, un plan régional dont les modalités de distribution sont à définir.

Je remercie sincèrement les 35 bénévoles qui depuis vendredi passé se sont manifestés et confectionnent en ce moment plus de 600 masques artisanaux, lavables et réutilisables.

A votre tour, vous souhaitez rejoindre cet élan de solidarité, n’hésitez pas à nous contacter au 056/860.323.

Nous vous fournissons le tissu, les élastiques et le patron nécessaires à la confection de ces masques artisanaux.

Votre générosité nous permettra d’assurer la distribution vers le personnel de première ligne : le personnel soignant, les pharmaciens, les commerçants des boutiques indispensables comme les bouchers, les boulangers, …

Pour ces travailleurs, les masques peuvent être sollicités en nous contactant au 056/860.323.

En ce qui concerne les bibliothèques, notre pouvoir fédéral les considèrent maintenant comme un service public essentiel.

Celles-ci doivent rester ouvertes mais uniquement pour le retrait de livres et dans le respect des mesures de distanciation physique.

Concrètement, à partir de ce jour, le service sera assuré uniquement sur les sites des bibliothèques de Mouscron (rue du Beau-Chêne) et de Dottignies (rue Julien Mullie).

Cela signifie que les lecteurs souhaitant emprunter un maximum de 4 livres par lecteur pourront appeler directement la bibliothèque concernée qui leur fixera une heure d’enlèvement du colis réservé.

Les horaires d’ouverture et les modalités pratiques sont disponibles sur le site internet de la bibliothèque de Mouscron www.bibliotheque-mouscron.be et sur celui de la ville de Mouscron www.mouscron.be

Parce que nous voulons être toujours plus disponibles et répondre à vos besoins autant que possible, notre numéro de contact : 056/860.323 vous est désormais accessible tous les jours de la semaine, de 08h00 à 20h00, sans interruption, et y compris le week-end.

N’hésitez pas à nous contacter.

Avant de conclure, je tiens, en mon nom et au nom de l’ensemble de la population mouscronnoise, à remercier notre personnel de sécurité, nos pompiers, nos ambulanciers, nos policiers et bien évidemment l’ensemble de notre personnel soignant.

J’ai une pensée tout particulièrement pour Monsieur Grégoire LEFEBVRE, le directeur du CHM et toute les équipes qui gèrent cette crise sanitaire avec tellement de prévoyance et de professionnalisme.

Ils donnent tous sans compter.

Ils ont tout notre soutien et tous nos encouragements.

Au nom des autorités communales, nous installerons trois bâches de remerciements. Elles seront placées au CHM, à l’arsenal des Pompiers et face au Centre administratif.

N’oublions pas d’accorder notre soutien, notre gratitude au personnel de sécurité, aux travailleurs de première ligne, à tous ceux qui assument ces missions indispensables à la collectivité.

Rejoignez les élans de solidarité pour le personnel soignant par vos applaudissements nourris tous les soirs à 20h.

Simultanément, la sirène des pompiers retentira et les cloches des églises sonneront.

Faire flotter un drapeau belge à vos fenêtres et/ou un drapeau blanc est également une marque de sympathie pour tous ceux qui prennent soin de nous.

Enfin, je m’adresse à notre jeunesse. Dessinez ou écrivez un message de soutien aux personnes âgées, aux personnes seules. Lorsque vos parents sont amenés à réaliser un déplacement indispensable, demandez-leur de le déposer dans la boîte aux lettres au centre administratif, 63 rue de Courtrai à Mouscron.

Je veillerai personnellement à ce que votre message soit remis.

Prenez soin de vous, de vos proches et de ceux qui vous sont chers en respectant les mesures de confinement émises par le Gouvernement fédéral.

Restez chez vous !

Face à la situation, soyons citoyens, soyons solidaires et responsables.

Nous sommes à vos côtés et reviendrons régulièrement vers vous.

 

Merci,

Brigitte AUBERT, votre Bourgmestre.

 


 

Allocution n°3 de Mme Brigitte Aubert, Bourgmestre - 20/03/2020

 

Mes chers concitoyens,

Je m’adresse à vous ce vendredi 20 mars à 16h50.

Les récentes mesures prises par le Conseil National de Sécurité pour limiter la propagation du coronavirus impactent nos vies au quotidien. Durant cette période difficile, nous mettons tout en œuvre pour vous soutenir et vous accompagner dans les meilleures conditions.

Je tiens à saluer, en ma qualité de Bourgmestre, le courage et la solidarité de chaque Mouscronnoise et Mouscronnois qui adopte les mesures de confinement pour contenir l’épidémie. Il est de la responsabilité de chacun de tout mettre en œuvre pour faire face, ensemble, à cette crise sanitaire.

J’ai également une pensée particulièrement émue pour celles et ceux qui sont touchés par la maladie.

Je pense à vous, aux parents, jeunes et enfants qui ont su s’adapter, mais aussi aux aînés, parfois isolés et fragilisés.

Je pense principalement au personnel soignant, pour son investissement sans faille et son dévouement. Merci et courage à tous !

Respecter les mesures, c’est vous protéger mais aussi protéger vos proches.

Respecter ces mesures, c’est le seul moyen pour stopper la propagation du coronavirus.

Soyons citoyens ! Soyons solidaires et responsables !

Je soutiens pleinement nos commerces, nos entreprises et nos indépendants qui participent à l’effort mouscronnois. Le défi économique est de taille, et l’impact économique est réel. Je vous invite à trouver sur notre site Internet le résumé clair et précis des mesures gouvernementales régionales mises en place.

Les équipes communales et moi-même restons bien évidemment à votre entière disposition pour vous apporter aide et soutien dans cette période inédite, avec une attention toute particulière envers les citoyens mouscronnois les plus faibles ou en difficulté.

C’est pour cela que j’ai souhaité que deux numéros de téléphone spécifiques soient mis en service.

Le 056/860.326.

Il fonctionne déjà depuis plusieurs jours.

Il s’agit d’une permanence téléphonique assurée chaque jour ouvrable de 9h à 12h et de 13h à 17h.

Une équipe compétente, formée et disposant des informations mises à jour, répond à vos questions relatives aux mesures prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus au sein de la commune de Mouscron.

Le second numéro de téléphone est le 056/860.323.

Avec le service des Affaires sociales, nous sommes à la disposition des aînés ou des personnes en difficulté.

>Nous nous chargeons de mettre en lien les bénévoles qui souhaitent apporter leur aide aux personnes dans le besoin, quel qu’il soit.

Il peut s’agir de faire des courses de première nécessité, de se rendre à la pharmacie ou éventuellement d’organiser des gardes d’enfant.

J’entends, je lis et je comprends toutes vos inquiétudes.

La période est difficile, vous vous posez énormément de questions.

J’ai souhaité vous aider à y répondre en vous facilitant, autant que possible, les recherches.

Notre site Internet « mouscron.be » a été repensé pour vous permettre d’accéder facilement aux informations.

Vous y trouverez par exemple :

d’enrayer le coronavirus ;

un résumé des mesures d’aides financières mises en place par la Région Wallonne ;

les modalités pratiques de fonctionnement des services communaux ;

les règles spécifiques d’application pour les commerces, les entreprises, les transports ou les déplacements ;

certaines informations spécifiques comme l’appel à bénévolats ciblés, la situation au centre Fedasil « le Refuge », etc… ;

ou encore les numéros de contact utiles.

Je vous invite à consulter notre site internet sans modération.

Une mise à jour régulière y est assurée.

Les masques buccaux dont nous disposons sont insuffisants. Les stocks liés aux besoins du secteur hospitalier et médical se réduisent !

Ces masques sont indispensables pour tout le personnel soignant, pour les infirmiers et les infirmières à domicile.

Ils prennent soin de vous. Ils prennent soin de nous. Ils méritent notre gratitude. Ensemble, à notre tour nous pouvons les aider.

A notre manière, nous pouvons les soutenir.

Je reformule ici mon appel aux dons auprès des entreprises qui disposeraient de masques chirurgicaux, FFP2 et FFP3 en stock.

>Je remercie d’ailleurs plusieurs entreprises qui nous ont déjà offert des masques. L’entreprise Latmännen Unibake, DK-Bois, Plutkon, Utexbel et Grimonprez Transmission Gears qui ont déjà répondu favorablement à notre demande.

Nous les redistribuons au personnel soignant à domicile.

Dans la mesure où il en est fait bon usage, les masques faits maison peuvent également être utiles pour les personnes qui sont malades et isolées à la maison.

Ils peuvent aussi servir les personnes qui doivent se rendre à domicile ou certaines structures qui n’en disposent pas malgré le besoin.

De nombreux citoyens m’ont contactée et m’ont proposé d’en fabriquer.

Vous souhaitez rejoindre cet élan de solidarité. Contactez-nous au 056/860.323.

Nous vous fournirons le patron et le tissu adéquat nécessaires à leur fabrication.

Une fois que les masques confectionnés par vos soins nous auront été remis, nous nous chargeons également de leur distribution.

Le confinement qui nous est imposé par la situation est étonnant. Il supprime des relations, il en modifie d’autres. Il nous posera également certaines difficultés.

Mais il est également l’opportunité de prendre du temps différent, de multiplier les activités avec les enfants, de changer les pratiques sportives, d’envoyer des messages positifs à notre entourage.

Parce que ce confinement doit être un succès, n’oublions pas de fixer des règles, de rester organisés, et de nous construire une bulle.

C’est dans la bienveillance que nous ferons face.

Malgré ce confinement, la vie ne doit pas s’arrêter !

Restons particulièrement attentifs aux personnes qui pourraient avoir besoin de nous en cette période particulière. Veillons les uns sur les autres.

Utilisons le téléphone et profitons des nouvelles technologies pour maintenir le lien familial et social.

Prenez soin de vous, de vos proches et de ceux qui vous sont chers.

Respectez scrupuleusement les mesures de confinement adoptées par le Gouvernement fédéral.

Sauf urgences autorisées, restez chez vous !

Face au coronavirus, soyons citoyens, soyons solidaires et responsables !

Ensemble, nous serons plus forts. Ensemble, nous traverserons cette crise.

Nous sommes à vos côtés et reviendrons régulièrement vers vous.

Merci,

Brigitte AUBERT, Bourgmestre.


Allocution n° 2 de Mme Brigitte Aubert, Bourgmestre (16/03/2020)

 

 Notre objectif est d’endiguer la propagation de l’épidémie de coronavirus.

Comme vous vous en doutez, les mesures imposées par les autorités afin de limiter la propagation du Covid-19 sont continuellement précisées, l’objectif étant de viser au maximum d’efficacité.

En conséquence, il est important que je détaille ou corrige certaines informations que je vous avais communiquées ce vendredi 13 mars en soirée.

Ces mesures précisées sont valables à la date d’aujourd’hui, 16 mars 2020 à 19h30, et sont théoriquement d’application jusqu’au 03 avril 2020, ou jusqu’à nouvel ordre.

En ce qui concerne l’enseignement et les crèches…

Les informations communiquées précédemment restent inchangées.

Les crèches restent ouvertes.

Dans les écoles maternelles, primaires et secondaires, les cours sont suspendus et une garde d’enfants est mise en place dans les écoles en priorité pour les enfants dont les parents travaillent dans le secteur médical et dans le secteur de la sécurité, mais aussi pour ceux qui n’auraient pas de solution de garde.

Je tiens à saluer la bonne collaboration des parents et enseignants mouscronnois sur ce point, qui m’a été relayée par mes collègues de l’Instruction Publique.

Pour l’enseignement supérieur, l’organisation des modules à distance doit être privilégiée.

En ce qui concerne les activités…

Toutes les activités sont annulées,

qu’elles soient de nature culturelle, sociale, associative, festive, folklorique, sportive ou récréatives,

qu’elles soit d’ordre public ou privé,

et quelle que soit leur ampleur.

Notez également que les activités de culte sont suspendues, à l’exception des funérailles, enterrements et crémations, qui doivent pouvoir continuer à se dérouler, mais en cercle familial restreint.

En ce qui concerne les mariages, seuls les mariages civils en cercle familial restreint pourront se tenir. Les mariages religieux et les festivités liées aux mariages doivent être annulées ou reportées.

Je suis consciente que cette annulation de toutes les activités a un impact considérable sur la dynamique commerciale.

Je réitère ici mon total soutien aux commerçants de notre entité, et leur reste disponible.

En effet, en ce qui concerne les commerces et lieux rassemblant du public…

Une distinction est à faire entre différents types de commerces.

Tous les établissements de nature à rassembler un grand nombre de personnes en un même lieu sont fermés, en semaine comme le week-end.

C’est le cas :

  • des cafés, restaurants, et salles de fête,
  • des musées, du cinéma, des salles d’exposition, et salles culturelles,
  • des plaines de jeux intérieures et extérieures,
  • des bureaux de jeux de hasard,
  • et des halls sportifs, salles de fitness, piscines, clubs sportifs professionnels et amateurs,

Les commerces d’alimentation (y compris l’alimentation animale) peuvent rester ouverts semaine et week-end.

Il en va de même pour les activités de vente à emporter : les snacks, les friteries, les drive-in, les services traiteurs, et les cuisines des restaurants et cafés s’organisant en vente à emporter.

Les logements en hôtel, gîte, etc… peuvent être maintenus, mais sans accès aux bars, restaurants, salles communes ou espaces récréatifs.

Les stations-service et magasins de nuit sont également autorisés à ouvrir en semaine et le week-end.

Enfin, les marchés sont maintenus, mais seuls les étals alimentaires pourront être déployés le week-end.

Cette possibilité leur est laissée si et seulement si ces services et établissements peuvent respecter et faire respecter les mesures d’hygiène et de distanciation sociale.

Vous comprendrez qu’il n’y a aucune pertinence à laisser une clientèle nombreuse se rassembler au sein ou aux abords de ces établissements.

Je précise qu’il n’y a pas de problème d’approvisionnement dans les magasins d’alimentation et que ceux-ci continueront à être approvisionnés normalement. Une forte affluence dans ces magasins d’alimentation va à l’encontre des mesures mises en place.

Les commerces à orientation médicale, c’est-à-dire les pharmacies, les bandagisteries et magasins de produits médicaux peuvent également rester ouverts semaine et week-end.

En ce qui concerne les autres types de commerces et autres sites, des directives plus précises nous ont été adressées.

Merci de noter que les établissements et services suivants peuvent fonctionner la semaine mais doivent cesser leur activité le week-end :

Les coiffeurs peuvent recevoir leurs clients, uniquement en semaine, mais doivent limiter le nombre de clients en fonction du nombre de coiffeurs disponibles, et respecter les mesures de distanciation en prévoyant un espace d’1m50 entre les chaises de coiffure et de salle d’attente ;

Les instituts d’esthétique, d’onglerie et de wellness peuvent recevoir uniquement en semaine et sur rendez-vous, en renforçant les mesures d’hygiène et de distanciation sociale ;

Les bibliothèques peuvent ouvrir uniquement la semaine, et uniquement pour le système de prêt ; les salles de lecture restent par contre fermées ;

Les banques peuvent recevoir la semaine aux guichets ; par contre, le week-end, seuls les distributeurs sont accessibles ;

Enfin, les photographes, librairies, drogueries, guichets et points poste, lavoirs, et car-washes peuvent fonctionner la semaine mais doivent rester fermés le week-end.

Enfin, les parcs restent ouverts, mais les plaines de jeux, même en extérieur, ne sont pas accessibles.

J’en appelle à la conscientisation et à la responsabilité individuelle et collective pour que ces dispositions soient respectées.

En ce qui concerne l’Administration communale…

Vous conviendrez qu’en ces temps délicats pour la santé publique, il nous revient de trouver un juste équilibre entre l’accessibilité des services communaux et la préservation de nos citoyens et de nos agents communaux.

Dès lors, à partir de ce mardi 17 mars 2020, l’Administration communale de Mouscron mettra en place des dispositions particulières afin de garantir les mesures de distanciation sociale imposées par la situation.

Les antennes communales sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

Les services communaux fonctionneront quant à eux à guichets fermés.

Seuls les rendez-vous pour demandes urgentes ou ne pouvant être reportées seront assurés.

Dès lors, en cas de besoin, nous vous invitons à prendre contact par mail ou par téléphone avec le service concerné.

Ensemble, continuons à suivre l’évolution de la situation et à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la solidarité et la responsabilité qui s’imposent.

Le Service des Affaires sociales se tient à votre disposition (au 056/860.323 ou par mail adressé à YWZmYWlyZXMuc29jaWFsZXNAbW91c2Nyb24uYmU=) si vous avez besoin d’une aide spécifique, par exemple en tant que Senior ou personne présentant un handicap. A ce même service, vous pouvez également adresser toute aide que vous pourriez apporter à autrui.

Nous avons tous un rôle majeur à jouer dans la gestion de cette situation.

Je compte sur vous comme vous pouvez compter sur moi et je reviens vers vous très vite.


 

Allocution n°1 de Mme Brigitte AUBERT, bourgmestre (13/03/2020)

 

Chers Citoyens,

J’ai souhaité m’adresser à chacun d’entre-vous via cette DECLARATION D’INTERET PUBLIC dans le cadre du Coronavirus.

La phase 2 maintenue, le passage en phase fédérale et les mesures additionnelles


 

Veuillez m’excuser pour le retard, les informations nous arrivent continuellement.

Mes premières pensées iront à celles et ceux que le virus a déjà touchés. Nous sommes de tout cœur avec les malades, même si notre commune est actuellement épargnée. Un seul cas…

Un grand merci, également, au personnel médical et de soins. Il déploie actuellement une énergie incroyable et nous leur en savons gré.

La situation d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier.

Elle n’est pas celle de demain.

Les cas sont en augmentation et une réaction était indispensable.

Le virus touche les plus vulnérables, ceux qui sont en situation de handicap, ceux qui souffrent de maladie chronique ou de détresse respiratoire.

Confiance a été faite à la science, à ceux qui savent.

Les instances ont consulté les experts.

Des mesures additionnelles sont prises afin d’endiguer la propagation de l’épidémie.

Ces mesures sont prises dans le cadre d’une gestion de crise fédérale. Elles visent un maximum d’efficacité.

Elles sont d’application à partir de ce vendredi minuit jusqu’au 3 avril inclus.

La santé n’a pas de prix. C’est une priorité absolue.

Nous vous proposons de traverser la crise ensemble. Chacun doit contribuer à limiter la propagation du virus !

 

Je suis consciente de l’impact que ces mesures auront au plan économique.

J’assure les milieux économiques de tout mon soutien et suis disposée à répondre à chacune de leurs interrogations.

L’évolution de la situation continuera à être mesurée au jour le jour.

Je vous rappelle les mesures d’hygiène. Lavez-vous les mains avec du savon. Toussez et éternuez dans votre coude. Tenez-vous à un mètre de distance les uns des autres. Dites-vous bonjour à distance. Ne vous serrez pas la main. Ne faites pas de bisous. Consultez votre médecin si vous avez le moindre doute. Il est conseillé aux personnes à risque de rester chez elles et de n’en sortir qu’en cas d’absolue nécessité.

 

En ce qui concerne l’enseignement, la règle de base reste le confinement et la distanciation sociale.

Les directives émises valent tant pour le réseau officiel que pour le réseau libre.

Les voyages scolaires, excursions, et fêtes scolaires sont annulés

Les cours sont suspendus.

Les enfants ne doivent pas se présenter à l’école.

Une garde d’enfants accessible uniquement aux enfants du personnel médical et soignant, et du personnel de sécurité (policiers, pompiers, ambulanciers, gardiens de la paix.) sera garantie.

Pour ces enfants, l’Accueil Extra-scolaire restera accessible aux mêmes conditions qu’en période scolaire habituelle.

Aucun repas chaud ne sera servi, les enfants doivent emmener leur pique-nique et collations.

Si les parents n’ont pas d’autre solution que de faire garder leurs enfants par les grands-parents (quel que soit leur âge) ou qu’ils n’ont pas de personne-ressource, leurs enfants seront accueillis dans les milieux scolaires.

Les consignes d’hygiène et de sécurité seront assurées par les enseignants et leur direction.

 

En ce qui concerne les commerces, tous les commerces restent ouverts du lundi au vendredi.

Le week-end, tous les commerces sont fermés SAUF

  • Les commerces alimentaires
  • Les lieux de vente de restauration et alimentation à emporter (traiteurs, friteries, snacks, vente à emporter, drive-in, etc...), uniquement pour la vente à emporter (c’est-à-dire qu’aucun rassemblement de clientèle ne peut avoir lieu dans les établissements) ;
  • Les pharmaciens, opticiens, et centres auditifs.

 

Certains commerces pourront continuer leur activité uniquement sur rendez-vous : salons de coiffure, ongleries, esthétique, etc...

Les cafés et restaurants restent quant à eux fermés en tout temps jusqu’au 03 avril.

En ce qui concerne les activités récréatives, toutes les activités collectives sont annulées.

Tous les événements et rassemblements collectifs sont annulés, quelle que soit le nombre de participants, qu’ils soient d’ordre public ou privé, et qu’ils se déroulent en lieu fermé ou ouvert.

La Foire du printemps est annulée.

Une représentation du cirque Zavatta sera assurée ce vendredi soir. Ensuite, le cirque quittera Mouscron.

Le Musée, le centre Marcel Marlier, le centre Marius Staquet sont fermés.

Les bibliothèques sont fermées également.

Les marchés hebdomadaires sont maintenus en semaine. Le week-end, seuls les étals alimentaires pourront être déployés.

Les activités sportives, officielles ou amateurs, sont suspendues. Les halls de sports et agoras sont fermés, la piscine également.

Les activités Seniors sont elles aussi suspendues.

Les parcs communaux restent accessibles.

Les lieux de culte sont quant à eux fermés.

Les mariages civils se tiendront en cercle restreint, mais les festivités et réceptions qui les accompagnent doivent être annulées ou reportées, tout comme les mariages religieux.

En ce qui concerne les funérailles, les cérémonies religieuses se tiendront également en cercle restreint, tout comme les cérémonies civiles.

Les cimetières restent accessibles.

En ce qui concerne les services publics, les autorités et les services administratifs doivent continuer à fonctionner.

Le Centre Hospitalier de Mouscron prend toutes les mesures nécessaires pour s’organiser et invite la population à respecter les mesures d’hygiène et de distanciation sociale. Pour rappel, il n’y a pas lieu de se rendre aux Urgences si vous présentez des symptômes. Contactez votre médecin généraliste.

Les services de police restent accessibles.

Concernant notre CPAS, je vous rappelle que depuis le 11 mars, en raison de cette épidémie, le Gouvernement Wallon a interdit toute visite en maison de repos. Les résidents sont plus fragiles.

Nous vous remercions de les protéger.

A partir de ce lundi 16 mars, afin de limiter les risques de propagation et de contamination, les services sociaux vous reçoivent à Mouscron, avenue Royale, uniquement sur rendez-vous

Nous vous remercions de privilégier les contacts par téléphone au 056/390.450.

Egalement à partir du 16 mars, les permanences des assistants sociaux dans les différents quartiers de Mouscron, Herseaux et Dottignies sont provisoirement annulées.

Concernant les maisons de repos, le Gouvernement wallon impose d'interdire l'entrée des maisons de repos aux visiteurs, à cause du risque de contamination du virus Covid-19.

En vue de préserver les résidents qui sont plus fragiles face à ce virus, le CPAS respecte cette décision.

Des dérogations exceptionnelles à cette interdiction sont accordées par les directeurs afin de permettre aux familles et aux proches d’être présents en cas d’accompagnement palliatif.

Les familles peuvent également déposer des colis pour leurs proches, sans toutefois entrer dans le bâtiment : il suffit de sonner à l’entrée (entre 11h et 18h) et un membre du personnel viendra réceptionner le colis pour le faire parvenir au résident.

L'ensemble des équipes du CPAS mettent tout en œuvre pour que cette situation imposée par l'état de pandémie ait le moins d'impact possible sur le quotidien des résidents.

Toute personne autorisée à entrer en maison de repos doit se soumettre à la prise de température et doit se laver les mains. Ces mesures sont également appliquées à l’ensemble du personnel et à toutes nos maisons de repos sur la commune.

L’abri de nuit suspend son accueil jusqu’au 03 avril.

Les centres d’accueil de jour pour les personnes handicapées sont fermés. Les centres de nuit restent ouverts mais confinés (à l’instar des maisons de repos).

Au sein du centre d’accueil pour demandeurs d’asile « Le Refuge », les visites de personnes extérieures sont interdites.

Les activités collectives ont été suspendues et les services s’organisent afin de limiter les rassemblements de personnes et réorienter vers des centres spécifiques les personnes à risque.>

Les services de l’Administration communale restent accessibles.

Les citoyens sont invités, autant que possible, à prendre rendez-vous et à privilégier les contacts par téléphone ou par mail.

Le Conseil communal qui devait se tenir ce lundi 16 mars est reporté au lundi 23 mars. Il se tiendra avec le même ordre du jour, mais en huis clos.

Le public est invité à suivre la diffusion de la séance en direct sur le Facebook live de la Ville, sur le site internet www.mouscron.be ou encore sur le site internet www.notélé.be.

Les recyparcs restent eux aussi accessibles 7 jours sur 7.

Enfin, les transports en commun circuleront, mais la population est invitée à limiter ses déplacements aux trajets essentiels.

En ce qui concerne le personnel communal, en matière d’organisation interne, il a été convenu que, dès à présent, chaque directrice et chef division, en collaboration avec les chefs de service, liste les tâches indispensables ainsi que celles pouvant être reportées, analyse les besoins en termes de personnel et la possibilité de mettre en place du télétravail pour les prochaines semaines.

Dès le début de la semaine prochaine, de nouvelles réunions permettront de passer en revue l’ensemble de ces tâches afin de donner des directives claires à notre personnel.>

Dans un objectif de continuité du service public, il est demandé à chacun, dans la mesure du possible, d’assurer sa présence à son poste de travail.

Des directives complémentaires relatives à l’organisation du travail seront communiquées dès que possible et au fur et à mesure de l’actualité et des mesures qui nous parviendraient des autorités fédérales, provinciales ou régionales.

Dans l’attente, nous avons demandé à notre personnel d’annuler toutes les réunions extérieures ou intérieures non indispensables.

En conclusion, l’heure est venue de faire preuve de solidarité.