Information

« Soutenons plus que jamais nos commerçants »

«Suite aux nouvelles mesures édictées par le Gouvernement fédéral, il est plus que jamais nécessaire de soutenir nos commerçants qui ont déjà beaucoup trop souffert. Je vous invite donc toutes et tous à patienter jusqu’à la date de réouverture fixée, soit le 1er décembre, pour faire vos achats dans les magasins de l’entité. Encore un peu de patience donc pour le bien de toutes et tous. Merci d’avance pour le soutien que vous leur accordez », insiste Brigitte Aubert, Bourgmestre de la Ville de Mouscron.

A ce titre, il est d’utile de savoir que le Collège communal a décidé de prolonger la validité des chèques commerce jusqu’au 28 février 2021.

Soyons solidaires, soyons responsables !

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Ordonnances de police : prolongations et adaptations au 13/11/20

Ordonnances de police : prolongations et adaptations au 13/11/20

Dans le but de stopper la propagation du coronavirus sur le territoire mouscronnois, Mme Brigitte Aubert, bourgmestre, a décidé d’adapter et/ou de prolonger diverses ordonnances de police.

La première concerne la prolongation, jusqu’au 13 décembre inclus, de la fermeture des commerces entre 22h et 6h.

L'ordonnance complète

 

La seconde stipule que les réunions et activités des mouvements de jeunesse (scouts, patro, …) ainsi que les autres activités récréatives (La Prairie, ateliers de cuisine, de bricolage, de peinture, …) sont interdites, à l’exception des activités extérieures, pour les enfants de moins de 12 ans, jusqu’au 30 novembre inclus.

L'ordonnance complète

 

Enfin, toute activité sportive indoor reste interdite, jusqu’au 30 novembre inclus, pour les enfants de moins de 12 ans accomplis, à l’exception des activités scolaires de l’enseignement obligatoire.

L'ordonnance complète

 

Mme la Bourgmestre continue de suivre l’évolution de la situation de près et n’hésitera pas à prendre les mesures locales nécessaires que notre situation impose.

Soyons solidaires, soyons responsables