Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / coronavirus - réponses / 18. Modalités de travail dans les entreprises

18. Modalités de travail dans les entreprises

La continuité de l’économie belge ne doit pas être mise en danger. Dans ce but tous les maillons de la chaîne de production doivent être garantis, des ressources à la production et à la consommation, importations et exportations comprises.


Les principes généraux sont les suivants :  
Pour les entreprises ne relevant pas des secteurs cruciaux et services essentiels (La liste complète de ces secteurs cruciaux et services essentiels a été compilée et annexée à l’arrêté ministériel du 18 mars 2020.) :

• le télétravail à domicile est recommandé dans toutes les entreprises pour tous les membres du personnel dont la fonction s’y prête. 

• lorsque le télétravail n’est pas appliqué, les entreprises adoptent les mesures appropriées pour  o garantir le respect maximal des règles de distanciation sociale, en particulier le respect d’une distance d’1,5m entre les personnes  o à défaut de pouvoir garantir le respect des règles de distanciation sociale, offrir un niveau de protection au moins équivalant.


L’application de ces principes est garantie au niveau de l’entreprise via l’adoption de mesures de prévention appropriées telles que celles définies dans le « guide générique en vue de lutter contre la propagation du COVID-19 au travail » disponible à l’adresse : https://emploi.belgique.be/sites/default/files/content/news/Guidegenerique_light.pdf , éventuellement complété par :  
 
• des directives au niveau sectoriel ;

• et/ou des directives de l’entreprise ; 


et/ou d’autres mesures appropriées qui offrent un niveau de protection au moins équivalent.  Les mesures collectives ont toujours priorité sur les mesures individuelles. 
 
Pour les entreprises relevant des secteurs cruciaux et services essentiels :  
Ces entreprises et services sont tenues de mettre en œuvre, dans la mesure du possible, le système de télétravail à domicile et les règles de distanciation sociale.   
Les secteurs et les employés qui appartiennent aux secteurs cruciaux et aux services essentiels et qui n’ont pas interrompu leurs activités et qui ont déjà pris eux-mêmes les mesures nécessaires, peuvent utiliser le guide générique mentionné ci-dessus comme une source d’inspiration. 

 

Le télétravail est-il obligatoire ?
Le télétravail est recommandé dans toutes les entreprises et services quelle que soit leur taille, pour toutes les fonctions où il est possible de l’organiser. 


Qu’en est-il pour les fonctions où le télétravail n’est pas possible ?

Pour les fonctions où le télétravail n’est pas appliqué, les travailleurs peuvent se rendre sur leur lieu de travail selon les principaux généraux exposés ci-dessus.

En dehors des travailleurs, qui peut se rendre dans les locaux des entreprises ?  
En ce qui concerne l’accès aux tiers, les règles sont différentes selon qu’on soit une entreprise relevant d’un secteur crucial ou d’un service essentiel ou non. 

Secteurs non-cruciaux et services non-essentiels : fermés aux tiers à l’exception du public dans le cadre des relations entre professionnels tels que par exemple les clients professionnels, les fournisseurs et les contractants dans le respect des mesures de distanciation sociale ou de mesures de protection équivalente.  Il est néanmoins recommandé d’organiser au maximum les relations professionnelles à distance. 

Secteurs cruciaux et services essentiels : accessibles à tout public mais uniquement dans les limites prévue par l’Arrêté Ministériel du 23 mars 2020 et pour autant que les interactions avec le public ne puissent pas avoir lieu à distance. Les règles de distanciation sociale doivent être respectées dans la mesure du possible. Cela vise par exemple un client qui se rend chez son garagiste pour une réparation urgente.

 

Les entreprises doivent respecter les règles de distanciation physique. Si elles ne le font pas, elles doivent fermer. Si celles-ci ne sont pas respectées, un employé peut-il s'en plaindre? Si oui à qui?
Vous pouvez prendre contact auprès de l’inspection du travail au numéro suivant : 02/233.41.11
 

Quid des infirmières à domicile?
Les soins à domicile continuent à être dispensés.


Qu’en est-il pour les coiffeurs ?
Les salons de coiffure sont fermés.      

 

Les opticiens et les audiciens peuvent-ils rester ouverts ?
Oui car ils font partie des secteurs essentiels. Il leur faut respecter les règles de distanciation physique. Les ventes qui peuvent être postposées doivent l'être.
 

Les kinés, ostéopathes, podologues, etc. peuvent-ils exercer ?
Oui mais les soins qui peuvent être différés doivent l’être.

 

Qu’en est-il des ramoneurs ?
Ils peuvent poursuivre leurs activités à condition de respecter les mesures de distanciation physique.

 

Les centres d’appel pour les personnes dans le besoin  restent-ils ouverts ?

Oui, ils restent ouverts.

Centre Prévention suicide : 0800 32 123

Ecoute violences conjugales : 0800 30 030

Centre de Prévention des violences conjugales et familiales : 02 539 27 44 – aW5mb0BjcHZjZi5vcmc=

Télé-Accueil : 107

SOS Parents : 0471 414 333

Ecoute-Enfants : 103

SOS Viol : 0800 98 100

Lutte contre la pauvreté : 1718 - http://luttepauvrete.wallonie.be/